NOUVELLES
09/03/2017 04:49 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Yémen: nouvelle attaque de drone américain contre Al-Qaïda, un mort

Un responsable local présumé d'Al-Qaïda au Yémen a été tué jeudi dans une nouvelle attaque de drone attribuée à l'armée américaine qui a intensifié ses frappes aériennes contre le réseau jihadiste dans ce pays en guerre, selon une source de sécurité.

Le drone a visé un responsable d'Al-Qaïda identifié comme étant Qassem Khalil qui circulait à moto près de Wadhie, ville de la province d'Abyane dans le sud du Yémen, fief du groupe extrémiste, a ajouté cette source.

L'armée américaine est engagée depuis une semaine dans une campagne de frappes aériennes contre des positions d'Al-Qaïda dans les provinces d'Abyane, de Chabwa (sud) et de Baïda (centre).

Durant les trois premiers jours des frappes lancées le 2 mars, au moins 22 jihadistes présumés d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) ont été tués, selon des sources sécuritaires et tribales.

Le Pentagone a affirmé vendredi dernier que les forces américaines avaient mené au total "un peu plus d'une trentaine" d'attaques en deux jours contre des combattants de ce groupe qui reste fortement implanté au Yémen malgré une traque par les forces progouvernementales.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump fin janvier, les Etats-Unis ont intensifié leurs frappes aériennes contre Aqpa, inquiets de voir ce groupe mener des attaques sur le territoire américain et de renforcer son influence au Yémen à la faveur du chaos provoqué par le conflit qui déchire le pays.

Cette guerre oppose les forces progouvernementales, soutenues par une coalition arabe sous commandement saoudien, aux rebelles Houthis qui se sont emparés d'une partie du territoire, dont la capitale Sanaa en septembre 2014.

bur-faw/tm/ras/jri