NOUVELLES
09/03/2017 12:34 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Une motion pour l'équité salariale à T.-N.-L. adoptée à l'unanimité

Les membres de l'Assemblée législative de Terre-Neuve-et-Labrador ont voté à l'unanimité mercredi en faveur d'une motion pour l'équité salariale déposé par la députée néo-démocrate, Gerry Rogers, à l'occasion de la Journée internationale des femmes.

Les 40 députés ont donné leur appui à la motion qui exhorte le gouvernement à démarrer le processus vers l'adoption d'une mesure législative en ce sens.

Fière, la ministre responsable du Statut de la femme de la province, Cathy Bennett, dit qu'il est maintenant temps de développer une stratégie pour y arriver.

Cathy Bennett est aussi la ministre des Finances de la province. Il n'y a aucun doute, selon elle, qu'il y a un problème d'écart de salaire entre les hommes et les femmes. C'est le temps, dit-elle, pour la communauté d'engager une discussion « franche et honnête » afin de déterminer pourquoi.

Les femmes font malheureusement encore face à des préjugés et de la discrimination dans leur milieu de travail. Ça affecte la façon dont elles sont rémunérées.

Cathy Bennett, ministre responsable du Statut de la femme

Les femmes sont surreprésentées dans les postes à temps partiel, dit-elle. L'implantation de la garderie à temps plein serait par exemple un moyen d'assurer aux femmes qui sont les principales personnes à prendre soin de la famille de travailler à temps plein.

Nous devrons établir des lignes directrices générales pour qu'elles soient rémunérées de façon équitable pour du travail de même valeur, plutôt de recevoir le même salaire pour le même poste, croit la ministre.

Le gouvernement doit maintenant déterminer ce qui peut être réglé rapidement et ce qui prendra plus de temps, indique-t-elle.