NOUVELLES
09/03/2017 10:57 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Philippe Couillard convainc Lise Thériault de rester

La vice-première ministre Lise Thériault a offert sa lettre de démission à la fin janvier au premier ministre du Québec, Philippe Couillard, mais ce dernier l'a refusée et a convaincu la députée d'Anjour de rester, a appris Radio-Canada.

Selon nos informations, la ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises a rencontré le premier ministre dans la semaine du 30 janvier pour parler de son avenir politique. Il l’aurait alors dissuadée de quitter le cabinet.

Des tensions existeraient entre Lise Thériault et Dominique Anglade, mais celles-ci s’expriment à sens unique. Lise Thériault sentirait ainsi une rivalité avec la ministre de l'Économie en ce qui a trait aux dossiers économiques, une rivalité qui n’existerait pas dans les faits, selon ce qu’on a appris.

Lise Thériault a récemment refusé de participer à deux conférences de presse. L’une d’elles, qui a eu lieu le 27 janvier à Montréal, annonçait un programme d’accompagnement des PME, mis en place par Revenu Québec.

C’est le secrétaire parlementaire du ministre Carlos Leitão, André Fortin, qui a finalement fait l’annonce en compagnie du président-directeur général de Revenu Québec, Éric Ducharme, et de la porte-parole nationale de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, Martine Hébert.

L’autre conférence de presse, qui a eu lieu le 21 février, concernait le plan d’action de Québec pour protéger les sièges sociaux qui se trouvent sur son territoire. Le premier ministre, Dominique Anglade et Carlos Leitão ont participé à cette annonce.

Lise Thériault hésite à être candidate en prévision des élections générales de 2018, selon nos informations. Elle n’a pas encore pris de décision à ce sujet.

La ministre de la Condition féminine est actuellement en mission au Japon pour parler du modèle québécois d'intégration des femmes au marché du travail.

Elle a été élue pour une première fois dans la circonscription d’Anjou lors d’une élection partielle en avril 2002. Elle a été réélue à cinq reprises depuis.

Avec les informations de notre chef de Chef du Bureau parlementaire Sébastien Bovet et de Ryan Hicks de la CBC