NOUVELLES
09/03/2017 11:16 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Ontario réfléchit à une taxe foncière pour les acheteurs immobiliers étrangers

TORONTO — Le ministre ontarien des Finances estime qu'une taxe foncière pour les acheteurs étrangers constitue une des options envisageables afin de freiner la flambée des prix du marché immobilier.

Le prix moyen des propriétés vendues dans le Grand Toronto le mois dernier a bondi de 27,7 pour cent par rapport à la même période l'année précédente et le prix moyen d'une maison unifamiliale à Toronto dépasse 1,5 million $.

Le ministre des Finances Charles Sousa avait affirmé l'an dernier que l'Ontario ne comptait pas imiter la Colombie-Britannique, qui a décrété une taxe de 15 pour cent pour les acheteurs immobiliers étrangers dans la région de Vancouver.

M. Sousa avait affirmé l'an dernier qu'il voulait laisser les forces du marché agir, mais il se dit maintenant préoccupé de la capacité de la population à accéder à la propriété.

Il dit envisager une série d'options, précisant que la taxe foncière n'était qu'une possibilité.