NOUVELLES
09/03/2017 16:28 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

NFL: Échange surprise de Brock Osweiler, congédiement prévisible de Cutler

Un peu tout le monde avait prédit une tornade d'activités en cette première journée de la chasse aux joueurs autonomes dans la Ligue nationale de football, jeudi. Mais personne n'avait prévu le sort qui allait être réservé à Brock Osweiler.

Un an après avoir paraphé une entente de quatre ans avec les Texans de Houston, avant de perdre son poste de partant au profit de Tom Savage tard en saison et ensuite gagner un match éliminatoire, Osweiler a été échangé aux Browns de Cleveland.

En bref, les Texans cherchaient à se débarrasser de leur engagement salarial de 16 millions $ envers le quart-arrière en 2017. Les Browns et les Texans se sont aussi échangé des choix de quatrième et de sixième tour en 2017 tandis que le Browns obtiennent une sélection de deuxième ronde en 2018.

Par ailleurs, il n'est pas impossible que les Browns, détenteurs du tout premier choix lors du repêchage du 27 avril, se débarrassent à leur tour d'Osweiler. Toutefois, ils profitaient d'une marge de manoeuvre suffisamment grande vis-à-vis le plafond salarial pour absorber la somme due à Osweiler et stocker les choix au repêchage.

Les Browns ont aussi fait l'embauche de deux joueurs qu'ils devraient garder au sein de leur équipe, soit les gardes Kevin Zeitler, un ancien des Bengals de Cincinnati, et Joel Bitonio, à qui ils ont offert une prolongation de cinq saisons.

Si la transaction impliquant Osweiler a surpris, le licenciement par les Bears de Chicago de Jay Cutler était à prévoir. Le vétéran quart, auquel les Bears ne devaient plus d'argent garanti, a mené son équipe à la finale de l'Association nationale en 2010 mais a surtout connu beaucoup de difficultés dans la ville des vents.

«Il a déployé son talent, son endurance et son intelligence sur une base quotidienne au Halas Hall (site des quartiers généraux des Bears) et au Soldier Field. Il a eu un impact extraordinaire à l'extérieur du terrain en posant des gestes pour les gens, surtout les jeunes, sans attendre ni demander de la reconnaissance, a affirmé le président George McCaskey.

«J'ai été et je suis l'un de ses grands supporters.»

Pendant ce temps, Tony Romo, un autre quart qui devrait plier bagages prochainement, s'est permis d'afficher une vidéo sur Twitter.

«Hey tout le monde. Je voulais seulement vous dire que les 48 dernières heures ont été complètement folles, a déclaré le vétéran des Cowboys de Dallas. Ma famille et moi avons senti tout le soutien et l'amour que vous nous avez envoyés. Ça dépasse toutes nos attentes et nous ne l'oublierons pas. Je veux dire merci. Nous avons beaucoup de choses auxquelles penser au cours des prochains jours, mais nous verrons la suite. En attendant, je vais continuer d'écouter Bob Dylan.»

Romo pourrait prendre la direction de l'est de l'État du Texas pour remplacer Osweiler, maintenant que les Texans ont plus de manoeuvre pour lui offrir un contrat. Reste à savoir si les Cowboys vont libérer Romo ou s'ils vont essayer de réaliser une transaction.

Des receveurs dangereux

Parmi les formations les plus actives jeudi, les Buccaneers de Tampa Bay et les Eagles de Philadelphie ont ajouté de dangereux receveurs de passes pour leurs jeunes et prometteurs quarts.

Les Buccaneers en sont venus à une entente avec DeSean Jackson, qui viendra appuyer Mike Evans et offrir une cible de plus à Jameis Winston. Depuis la fusion de 1970, Jackson est l'un des cinq joueurs dans l'histoire de la NFL à avoir inscrit au moins 26 touchés de plus de 50 verges en carrière. Et seul le légendaire Jerry Rice, avec 23, a réussi plus de majeurs de plus de 60 verges que Jackson (22).

«DeSean est exactement le genre de joueur dynamique que nous recherchions pour notre attaque, a déclaré l'entraîneur-chef Dirk Koetter.

«DeSean apportera de l'expérience et une mentalité axée sur les longs jeux qui correspond en tous points à notre philosophie. Il est un joueur de caractère qui possède la vitesse et le talent qui permet d'étirer les défensives rivales et de créer des problèmes de couverture.»

Les Buccaneers ont aussi ajouté le plaqueur Chris Baker, anciennement des Redskins.

Quant aux Eagles, ils ont possiblement mis la main sur le receveur le plus convoité en Alshon Jeffery, qui a quitté les Bears, en plus d'embaucher Torrey Smith, libéré par les 49ers de San Francisco.

Ces derniers ont également été fort actifs jeudi alors qu'ils ont ajouté le quart Brian Hoyer, les ailiers espacés Pierre Garçon et Marquise Goodwin, l'ailier rapproché Logan Paulsen, le botteur Robbie Gould, le secondeur Malcolm Smith, élu joueur le plus utile du Super Bowl de 2014, et le demi offensif Kyle Juszczyk.

Enfin, les Jets de New York ont confirmé le congédiement du demi de coin Darrelle Revis. Le vétéran de 31 ans devait recevoir un salaire de 15 millions $ cette saison, incluant un boni de 2 millions $ s'il se taillait un poste au sein de la formation. Les Jets lui doivent toujours 6 millions $ en argent garanti.