POLITIQUE
09/03/2017 10:44 EST | Actualisé 09/03/2017 12:17 EST

Lise Thériault aurait menacé de démissionner en janvier (VIDÉO)

La vice-première ministre du gouvernement du Québec et ministre de la Condition féminine, Lise Thériault, a remis sa lettre de démission à Philippe Couillard en janvier dernier, selon Radio-Canada. Le premier ministre aurait toutefois refusé sa démission et l'a convaincue de rester.

Jeudi matin, Denis Lessard rapportait dans La Presse que la ministre était «ulcérée d'être constamment poussée hors des feux de la rampe».

Selon les informations recueillies par le quotidien montréalais, la ministre - également responsable des Petites et Moyennes Entreprises - aurait également refusé d'être présente à une annonce un sur programme d’accompagnement des PME, mis en place par Revenu Québec.

Selon Radio-Canada, Lise Thériault aurait aussi refusé de participer à une conférence de presse qui concernait le plan d’action de Québec pour protéger les sièges sociaux qui se trouvent sur son territoire, le 21 février.

Des allégations niées en bloc par la principale intéressée, qui assure qu'elle n'a pas fait de «menaces» au premier ministre. «Je n'ai pas menacé de démissionner dans les derniers jours. Définitivement», a-t-elle affirmé à Denis Lessard.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que la ministre est satisfaite de son rôle au sein du gouvernement Couillard. Lorsqu'on lui pose la question, Lise Thériault cite son «devoir de discrétion» et se décrit comme étant «une femme d'équipe».

Le premier ministre Couillard n'a pas commenté publiquement l'affaire pour le moment.

Aussi sur le HuffPost Québec:

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques bourdes du gouvernement Couillard Voyez les images