NOUVELLES
09/03/2017 12:17 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Le CIO coupe les fonds au Kenya et pourrait le suspendre

Le Comité international olympique (CIO) a interrompu le transfert de fonds vers le Kenya et il songe à suspendre le pays la semaine prochaine à la suite du refus par ses dirigeants d'apporter des modifications à la constitution de leur comité national olympique.

Le CIO s'est dit « extrêmement déçu » de la dernière réunion du Comité national olympique du Kenya, où ses dirigeants, menés par l'ex-athlète Kip Keino, ont voté contre des changements à la gouvernance et une nouvelle constitution.

L'organisme international a maintenant décidé « de mettre sur la glace tous versements ou subventions au comité kényan » jusqu'à ce qu'une décision du comité exécutif du CIO soit prise la semaine prochaine.

Le Kenya a terminé au 2e rang, derrière les États-Unis, au tableau des médailles en athlétisme aux Jeux olympiques de Rio. Sa fédération nationale et son comité olympique ont toutefois été éclaboussés par des scandales, de dopage entre autres.