NOUVELLES
08/03/2017 20:49 EST | Actualisé 09/03/2018 00:12 EST

La soprano France Bellemare dans l’opéra Another Brick In The Wall

La soprano France Bellemare, originaire de Saint-Félicien, fait partie de la distribution de l'opéra Another Brick In The Wall faite d'après les paroles et la musique de Roger Waters, l'ancien bassiste de Pink Floyd.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Le spectacle prend l’affiche vendredi à la Place des Arts de Montréal. Il est présenté en première mondiale dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de la ville.

France Bellemare joue le rôle de la mère de Pink, la star du rock déchue interprétée par le baryton Étienne Dupuis.

« Ça peut paraître un peu étrange parce que, je veux dire, je n’ai pas encore 30 ans. L’idée pourquoi ils ont pris une jeune mère en fait c’est que tout simplement, tout se passe dans la tête du personnage de Pink. Il revient lui dans le passé. C’est comme s’il s’autoanalysait, il autoanalyse sa vie. Il revoit ses parents », raconte la soprano.

Julien Bilodeau a composé cette nouvelle vision lyrique de cette œuvre qui a été popularisée par le groupe Pink Floyd.

« Lorsqu’il avait approché Roger Waters, il n’était pas intéressé parce qu’il pensait que ça allait être juste une mise en orchestre de son œuvre, ce qui n’est pas le cas du tout. C’est en fait une réécriture. C’est une réinterprétation qui a été faite. Bien sûr, on reconnaît les thèmes, on reconnaît beaucoup de choses », raconte France Bellemare.

Dominic Champagne est en charge de la mise en scène et Alain Trudel est à la tête de l’Orchestre Métropolitain.