NOUVELLES
09/03/2017 04:40 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Importation d'EPO : un an de prison avec sursis pour le mari de la cycliste Jeannie Longo

Patrice Ciprelli, mari et entraîneur de la célèbre cycliste française Jeannie Longo, a été condamné jeudi à un an de prison avec sursis pour importation d'EPO et à une amende douanière de 5.800 euros.

La justice française a reconnu coupable M. Ciprelli des chefs de "contrebande de marchandise prohibée" pour avoir commandé à l'étranger 33 boîtes ou flacons d'érythropoïétine (EPO), un produit dopant, pour un montant de 3.110 dollars (2.920 euros) entre le 14 septembre 2008 et le 14 septembre 2011.

Cette hormone est utilisée pour accroître le volume d'oxygène dans le sang par la stimulation des globules rouges, augmentant l'endurance des sportifs.

Ces commandes, passées sur le site internet "pharmacyescrow.com", étaient payées avec la carte bancaire de M. Ciprelli ou celle de sa femme et livrées chez sa mère ou chez un ami, auquel il avait dit que c'était du Viagra.

Son avocat Me Dupont-Moretti a déclaré à l'AFP au téléphone qu'il "réservait sa réponse" sur un éventuel appel "quand il aura pris connaissance du jugement".

"M. Ciprelli est donc considéré comme un contrebandier puisqu'il est condamné pour infraction au code des douanes, mais ce n'est pas forcément ce qui intéresse la FFC", la Fédération française cycliste, a déclaré à l'AFP Me Paul Mauriac, avocat de la FFC.

Pour la Fédération, "ce qui est important, c'est qu'il ne soit pas admissible que l'on puisse faire son marché, acheter de l'EPO aux Etats-Unis ou en Turquie pour ses besoins personnels, mais gageons aussi pour fournir d'autres personnes alors que l'on est un ancien agent des douanes, soi-même un sportif pratiquant, que l'on encadre des skieurs et que l'on entraîne une icône du sport féminin français", a-t-il ajouté.

Concernant un éventuel appel, Me Mauriac suppose qu'"il y aura un match retour. Mais vous savez, les matches retour ne sont pas toujours gagnés d'avance", a-t-il noté, faisant allusion à la défaite historique du PSG face au Barça mercredi soir.

sla-cha/mb/mw/bds