NOUVELLES
09/03/2017 14:26 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Frappé par un virus, le gardien Carey Price cède sa place à Al Montoya

CALGARY — Face à l'une des formations de l'heure dans la Ligue nationale jeudi soir, le Canadien de Montréal ne pourra vraisemblablement pas compter sur Carey Price.

Quelque deux heures avant le duel contre les Flames de Calgary, la direction du Tricolore a annoncé que Price n'amorcera pas la rencontre en raison d'un virus.

C'est donc dire qu'Al Montoya tentera de prolonger la séquence de six victoires du Canadien tout en stoppant celle de sept gains des Flames. Mais malgré le fait qu'il soit malade, Price agira à titre de réserviste.

Détenteur d'un dossier de 8-5-3, d'une moyenne de buts alloués de 2,58 et d'un taux d'arrêts de ,913, Montoya en sera à sa première sortie depuis le 27 février, lorsqu'il avait signé un gain de 4-3 contre les Devils du New Jersey.

Lors de ce match, le Canadien avait marqué trois buts en troisième période avant de voir Alex Galchenyuk procurer la victoire à mi-chemin de la période de prolongation.

C'est la deuxième fois cette saison qu'un virus force Price à l'inactivité. Le gardien du Canadien avait raté les trois premières parties du calendrier pour des raisons semblables. Montoya avait alors remporté deux matchs, dont un par jeu blanc contre les Penguins de Pittsburgh au Centre Bell, et subi un revers en tirs de barrage.

Par ailleurs, l'entraîneur-chef Claude Julien a annoncé que Michael McCarron sera de retour dans la formation, tout comme le défenseur Alexei Emelin qui prendra la place de Brandon Davidson.

Le Canadien a également confirmé que les attaquants Tomas Plekanec, Alexander Radulov et Brian Flynn seront au rancart en raison de blessures.

Blessé au haut du corps, Plekanec manquera donc une deuxième partie d'affilée après avoir participé à 236 matchs consécutifs. Quant à Radulov, il a raté les deux premières rencontres de ce périple de quatre parties en raison d'une blessure au bas du corps. Flynn s'est blessé mardi soir, contre les Canucks de Vancouver, après avoir été durement mis en échec par le défenseur Alex Biega.