NOUVELLES
09/03/2017 09:29 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

Bons prix persistants pour le saumon d'élevage et autres produits marins en Atlantique

L'industrie des pêches du Canada atlantique bénéficie d'une période prolongée de prix élevés, grâce notamment à la faiblesse du dollar canadien, à la demande croissante en Asie et à des difficultés à des fermes d'élevage de saumons en Europe et au Chili.

Le directeur du marketing de Cooke Aquaculture, un important producteur de saumons d’élevage du Nouveau-Brunswick, s’attend à ce que la demande poursuive son ascension.

« Le revenu médian augmente en Asie : 35 millions de personnes rejoignent la classe moyenne chaque année. Ils recherchent les produits de la mer plus chers et ont les moyens de les acheter », affirmer Andrew Lively.

Des usines en croissance

Pour répondre à cette demande, Cooke Aquaculture a agrandi ses usines de transformation du comté de Charlotte, dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. Elle a aussi plus que doublé la taille du parc de camions de sa filiale, Shoreland Transport.

Le nombre de camions est passé de 22 à 60 en trois ans, précise la vice-présidente de Cooke Aquaculture, Nelle Halse. Quarante-quatre de ces camions font des livraisons partout au Canada et aux États-Unis.

Le nombre d’employés de l’entreprise a également augmenté de 22 % depuis 2010. Il se situe maintenant à 1200 travailleurs.

Les bons prix s’étendent aux homards et aux pétoncles. La livre de pétoncles, par exemple, se vendait 14,50 $ récemment, lorsque la saison de pêche de la baie de Fundy s’est terminée.

Les clients recherchent la stabilité

Les prix qui s’envolent sont une source de préoccupation pour certains joueurs de l’industrie. C’est le cas de Matt Wolf, un acheteur qui exploite un fumoir de saumons d’élevage, Wolfhead Smokers, à Letang, dans le comté de Charlotte.

« Ça complique les choses pour nous, dit-il. Nos clients n’aiment pas les fluctuations hebdomadaires de prix. Ils s’attendent à des changements une ou deux fois par année! »

Il s’en sort en communiquant fréquemment avec ses clients et en tentant de mieux contrôler toutes les dépenses qui ont une incidence sur le prix de ses produits.

Les producteurs de saumon d’élevage canadiens ont bénéficié de maladies qui ont touché des piscicultures de saumons en Europe et de conflits de travail qui ont perturbé les activités d’autres en Amérique du Sud.

Matt Wolf explique que les prix du saumon d’élevage ont entrepris une trajectoire à la hausse en février 2016. Les prix de gros ont atteint 8,90 $ la livre cette semaine alors qu’ils étaient de 6,45 $ la livre pendant la majeure partie de 2015.