NOUVELLES
09/03/2017 18:15 EST | Actualisé 10/03/2018 00:12 EST

300 écoles menacées de fermeture en Ontario dit la ministre de l’Éducation

La ministre de l'Éducation de l'Ontario, Mitzie Hunter a déclaré jeudi à l'Assemblée législative que des évaluations étaient en cours pour la fermeture potentielle de 300 écoles dans la province, et que dans l'année scolaire 2016/17, les conseils scolaires avaient décidé d'en fermer 19.

Cette déclaration survient deux jours après que le chef conservateur Patrick Brown ait demandé au gouvernement d’établir un moratoire sur la fermeture d'écoles en Ontario, bien que la décision de fermer une école revient aux conseils scolaires.

M. Brown affirme que le « système » mis en place par les libéraux force les conseils à fermer des établissements s'ils veulent obtenir du financement gouvernemental en infrastructure. Selon lui, 600 écoles ont été fermées depuis que les libéraux ont pris le pouvoir en 2003.

Le NPD en rajoute

Le ministère affirme que seules les écoles sous-utilisées peuvent être fermées, mais des notes d’information préparées pour la ministre de l’Éducation et obtenues en vertu de la Loi d'accès à l'information par le NPD mettent en lumière des failles dans le processus de calcul de l'achalandage des écoles. « Ces calculs ne prennent pas en compte les autres utilisations qui sont faites de ces locaux, comme les garderies ou les programmes d’éducation pour les adultes », explique la note.

On ne mesure pas la capacité d’accueil réelle des écoles. C’est trahir la confiance du public.

Jagmeet Singh, chef du NPD en Ontario

Le NPD a également découvert par le biais d’une autre demande d’accès à l’information que la province a fermé 277 écoles depuis 2011.

La ministre Hunter a indiqué jeudi que la province collabore notamment avec les conseils scolaires pour le partage de locaux, et que ceux-ci considèrent un grand nombre de facteurs avant de prendre la décision de fermer une école. Elle a aussi indiqué mardi que le financement par élève a augmenté de 63 % depuis 2003 et que la province a investi 16 milliards de dollars dans les infrastructures scolaires, incluant l'ouverture ou la rénovation de 450 écoles en milieu rural.