NOUVELLES
08/03/2017 10:02 EST | Actualisé 08/03/2017 10:03 EST

Le fils présumé de Kim Jong-Nam fait surface sur YouTube

Le fils présumé de Kim Jong-nam affirme, dans une vidéo d'environ 40 secondes mises en ligne sur YouTube, que sa mère, sa soeur et lui sont en sécurité.

La vidéo a été diffusée sur le canal du groupe Cheollima, qui dit venir en aide aux transfuges nord-coréens et qui prétend avoir reçu le mois dernier une "demande urgente" de la part de trois membres de la famille de Kim Jong-nam.


Kim Jong-nam a été assassiné à l'aéroport de Kuala Lumpur le 13 février, possiblement sur ordre de son demi-frère, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

L'homme dans la vidéo serait Kim Han-sol, qui avait traité Kim Jong-un de "dictateur" lors d'une rare entrevue accordée à la télévision finlandaise en 2012.

Les services sud-coréens du renseignement ont confirmé qu'il s'agit bel et bien de Kim Han-sol, mais leur performance quand vient le temps d'expliquer ce qui se passe au nord de la frontière est pour le moins discutable.

Un analyste indépendant a lui aussi confirmé qu'il s'agit de Kim Han-sol, en comparant la plus récente vidéo à un enregistrement de l'entrevue accordée à la télévision finlandaise et qui se trouve également sur YouTube.

L'homme ne fournit aucun détail concernant la protection dont sa famille et lui profitent. Cheollima remercie toutefois les Pays-Bas, la Chine, les États-Unis et "un quatrième pays que l'on ne peut nommer" pour leur aide.

Le ministère sud-coréen de l'Unification a dit n'avoir jamais entendu parler de Cheollima.

La dépouille de Kim Jong-nam n'a jamais été réclamée par ses proches. Le premier ministre malaisien a expliqué mercredi que la famille de la victime a possiblement trop peur du régime nord-coréen pour oser se manifester.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter