DIVERTISSEMENT
07/03/2017 07:17 EST | Actualisé 07/03/2017 07:18 EST

Une visite à la ferme avec Brimbelle

Facebook/BrimbelleTV

Vos enfants ont une nouvelle amie. La sympathique Guylaine Bouthillette a créé le personnage de Brimbelle en 2014. Elle a alors fermé la boutique de jouets et de jeux éducatifs qu’elle tenait depuis 17 ans à Drummondville et a proposé des chansons qu’elle avait déjà écrites au groupe Gregg Musique, qui chapeaute aussi les carrières d’Arthur L’Aventurier et de Nicolas Noël, deux autres chouchous des bambins.

À l’origine, Guylaine Bouthillette a imaginé Brimbelle comme une amie de Foin-Foin, le protagoniste-pivot du jeu La ferme de Foin-Foin, des Éditions Gladius, qu’elle vendait dans son magasin. C’est ainsi qu’elle a concocté tout un univers pour exploiter encore davantage le thème de la ferme tel que dépeint dans La ferme de Foin-Foin, et ledit Foin-Foin agit en quelque sorte comme la mascotte des spectacles et du DVD de Brimbelle. Il ne s’agit pas d’un partenariat entre Gladius et Guylaine Bouthillette, cette dernière évoquant plutôt un «travail d’équipe».

Avec Brimbelle, les bouts de choux se familiarisent avec les animaux et la chaîne alimentaire, et délaissent leurs joujoux électroniques pour aller s’éclater dehors. Ils ont pour accompagnateurs Claudette la poulette, Géraldine la vache et Léon le gentil cochon.

«J’emmène vraiment les enfants à la ferme de Foin-Foin, explique l’interprète de Brimbelle. On va passer une journée avec des poules, on ramasse des œufs, on fait la traite des vaches, on fait du boulot sur la ferme. On parle de la provenance des aliments, on apprend que les fruits et les légumes qu’on trouve à l’épicerie, il faut les semer et les récolter, et qu’il y a beaucoup de travail derrière tout ça. On ne le réalise pas toujours, au quotidien, parce que la vie va vite, et c’est très simple d’acheter des œufs et du lait. Mais je veux conscientiser les enfants à tout ce qu’il y a derrière, à la chance qu’on a, à tout ce que la nature nous offre.»

Retour aux sources

Les premières représentations de Brimbelle chante la ferme de Foin-Foin sur scène ont eu lieu en 2015, au Nouveau-Brunswick. Depuis, la tournée de Brimbelle se poursuit, un CD et un DVD sont parus en mars 2016, et Guylaine Bouthillette songe déjà au tournage de son prochain film, qui se concrétisera en 2017. Elle rêve aussi d’une émission de télévision pour sa Brimbelle.

«Je reçois tellement de messages de parents qui me disent que le DVD tourne sans cesse chez eux, qu’il est usé, que Brimbelle fait partie de la vie de leurs enfants. Je pense que ça fait du bien aux petits, parce que la campagne, c’est comme un retour aux sources, un moment d’arrêt. Les enfants n’ont plus beaucoup la chance, aujourd’hui, de visiter des fermes, avec des vaches, des poules et des moutons, parce qu’il y en a de moins en moins.»

Au Québec, il y a aussi de moins en moins de place pour les projets s’adressant aux enfants. Les émissions jeunesse se meurent à petit feu et les chanteurs et les chanteuses comme Brimbelle ne bénéficient pas d’une grande couverture médiatique. Guylaine Bouthillette est d’ailleurs formelle : il ne faut pas avoir comme objectif de devenir millionnaire lorsqu’on emprunte une telle voie.

«On fait ça vraiment pour l’amour des enfants et le bonheur que ça nous apporte, insiste-t-elle dans un grand éclat de rire. Au départ, je n’aurais jamais cru que je ferais la Place des Arts un jour, je n’aurais jamais osé rêver à ce qui arrive présentement. Il faut faire ça parce qu’on trippe, parce que c’est une passion et qu’on aime ça. Les ventes de CD et de DVD, ce n’est pas comme «dans le temps», quand Carmen Campagne pouvait vendre des centaines de milliers de copies. Les gens peuvent se procurer nos produits plus rapidement, maintenant, et c’est vraiment grâce aux spectacles qu’on peut réussir. Quand je reviens d’un spectacle, dans ma voiture, je me dis que je suis tellement chanceuse de pouvoir faire ça! Les enfants nous donnent tellement en câlins, en amour, ils nous regardent avec leurs grands yeux, nous admirent… C’est une grosse partie de la paie! Je suis donc très, très riche de bonheur!»

On peut aller applaudir Brimbelle chante la ferme de Foin-Foin ce dimanche, 12 mars, à la Cinquième Salle de la Place des Arts, à Montréal.  Le DVD et le CD sont toujours en vente. Consultez le www.brimbelle.tv pour plus d’informations.