NOUVELLES
07/03/2017 17:16 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

Une lettre sème la discorde entre la Ville de Rimouski et un conseiller municipal

La Ville de Rimouski reproche au conseiller municipal Serge Dionne d'avoir envoyé une lettre avec le logo de la ville à ses citoyens, alors qu'il ne s'agissait pas d'une communication officielle. De son côté, le conseiller indique qu'il voulait simplement répondre aux préoccupations des résidents concernant le nouveau rôle d'évaluation.

Un texte d'Édith Drouin

La Ville de Rimouski a tenu à préciser lundi que la lettre envoyée par le conseiller n’était pas une communication officielle, mais plutôt une initiative personnelle. Dans un communiqué, l’administration s’est excusée auprès de la population pour la confusion que cette missive a pu entraîner.

Le conseiller Serge Dionne ne comprend pas en quoi la lettre est problématique. Il explique que l’entête comprenait effectivement sa photo et le logo de la ville pour permettre aux citoyens de bien en identifier la provenance.

C’est pour montrer que je ne parle pas au nom Pierre-Philippe-Jean-Jacques. Je me suis adressé aux gens comme si j’avais été au centre communautaire et qu’il y aurait eu une assemblée de citoyens. [...] Je ne vois pas du tout le problème-là.

Serge Dionne, conseiller municipal du secteur Sacré-Coeur à Rimouski

M. Dionne explique qu’il a envoyé le document aux résidents du quartier Sacré-Coeur pour leur signifier qu’il était sensible à leur insatisfaction et pour les renseigner sur la marche à suivre en cas de problème avec l’évaluation marchande de leur maison.

Le nouveau rôle d’évaluation est une source de mécontentement chez plusieurs résidents de Sacré-Coeur, en raison des hausses de taxes foncières associées à l’augmentation de la valeur des maisons.