NOUVELLES
07/03/2017 02:33 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

Tirreno-Adriatico - Plateau très relevé et mémoire des séismes

Avec des têtes d'affiche comme Nairo Quintana, Vincenzo Nibali, Fabio Aru ou Thibaut Pinot, la Tirreno-Adriatico aura, à partir de mercredi, des airs de répétition du Tour d'Italie et passera au coeur des zones les plus touchées par les séismes qui ont frappé récemment le centre du pays.

Nibali, frustré l'année dernière comme les autres grimpeurs par l'annulation de la grande étape de montagne, sera en quête de triplé dans la Course des Deux Mers après ses succès de 2012 et 2013.

Mais il aura face à lui une concurrence très relevée avec notamment Quintana, absent en 2016 mais vainqueur l'année précédente, mais aussi d'autres coureurs qui auront de grandes ambitions sur le prochain Giro comme Pinot, Aru, Mollema ou Landa.

Pour ces leaders, l'étape-clé sera la quatrième, avec l'arrivée samedi au sommet du Terminillo, où Quintana s'était imposé en 2015 sous les flocons et sur la route enneigée.

Le lendemain, la cinquième étape se terminera à Fermo après une montée comptant certains passages à 22%. En plus des purs grimpeurs, les finisseurs comme Sagan, le tenant du titre Van Avermaet ou Kwiatkowski, vainqueur et très fort samedi sur les Strade Bianche, pourraient y trouver leur compte.

Mais cette étape sera surtout marquée par la traversée des zones les plus sévèrement frappées par la série de séismes qui a touché le centre de l'Italie entre août 2016 et janvier 2017.

Le peloton passera ainsi autour d'Amatrice, Accumoli ou Arquata del Tronto, des villages dévastés par les tremblements de terre.

Les sprinteurs auront, eux, deux occasions de s'illustrer avec les troisième et sixième étapes. La lutte sera serrée entre Gaviria, Cavendish, Viviani ou Ewan.

Comme d'habitude, la course au Trident débutera avec un contre-la-montre par équipes à Lido di Camaiore et se terminera par un chrono individuel de 10 kilomètres à San Benedetto del Tronto.

Le parcours:

. 1re étape - mercredi: contre-la-montre par équipes à Lido di Camaiore (22,7 km)

. 2e étape - jeudi: Camaiore-Pomarance (229 km)

. 3e étape - vendredi: Monterotondo Marittimo-Montalto di Castro (204 km)

. 4e étape - samedi: Montalto di Castro-Terminillo-Campoforogna (187 km)

. 5e étape - dimanche: Rieti-Fermo (210 km)

. 6e étape - lundi: Ascoli Piceno-Civitanova Marche (159 km)

. 7e étape - mardi: contre-la-montre individuel à San Benedetto del Tronto (10 km)

Equipes et principaux engagés:

18 équipes World Tour:

. AG2R La Mondiale (Bakelants, Pozzovivo, Geniez)

. Astana (Aru, Scarponi)

. Bahrain-Merida (Nibali, Pellizzotti)

. BMC Racing Team (Van Avermaet, Van Garderen)

. Bora-Hansgrohe (Sagan, Majka)

. Cannondale (Uran, Vanmarcke)

. FDJ (Pinot, Morabito)

. Lotto-Soudal (Wellens, Benoot)

. Movistar (Quintana, Benatti)

. Orica Scott (Yates, Durbridge)

. Quick Step Floors (Boonen, Gaviria, Stybar)

. Team Dimension Data (Cavendish, Boasson Hagen)

. Team Katusha (Vicioso Arcos)

. Team LottoNL (Van Den Broeck, Gesink)

. Team Sky (Landa, Kwiatkowski, Viviani)

. Team Sunweb (Dumoulin)

. Trek Segafredo (Mollema)

. UAE Abu Dhabi (Faria Da Costa)

Quatre équipes invitées:

. Androni Giocattoli (Gavazzi)

. Bardiani Csf

. Nippo-Vinifantini

. Team Novo Nordisk

stt/lrb

SKY

NOVO NORDISK