NOUVELLES
07/03/2017 12:36 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

Ligue des champions: Real Madrid et Bayern Munich avancent au tableau

NAPLES, Italie — Le Real Madrid a réussi deux buts rapprochés et esquivé une frousse, mardi, battant Naples 3-1 pour atteindre les quarts de finales de la Ligue des champions pour la septième fois d'affilée.

En déficit 1-3 après le match en Espagne, le Real a semblé en péril quand Dries Mertens a donné les devants 1-0 à Naples, à la 24e minute. Mais Sergio Ramos a redirigé de la tête un corner de Toni Kroos (52e), puis Mertens a par mégarde envoyé une tête de Ramos dans son propre filet (57e).

Alvaro Morata a ensuite converti un rebond dans les arrêts de jeu, après que Pepe Reina ait frustré Cristiano Ronaldo.

Le match a aussi été marqué par des poteaux sur des frappes de Mertens et Ronaldo. Ce dernier est à deux réussites des 100 buts en matches européens.

Devant multiplier les buts, Naples a vite mis de la pression, avec notamment un tir de Mertens dévié au-delà de la barre, dès la première minute. Marek Hamsik a également raté de peu.

Madrid a tempéré et Gareth Bale a même menacé avant le but de Mertens, préparé par une jolie passe de Hamsik.

Peu après la reprise des hostilités, Hamsik a toutefois perdu le ballon au coeur de sa zone et Elseid Hysaj a dû dégager, ce qui a mené au coup de pied de coin fructueux.

Bayern Munich 5 Arsenal 1

À Londres, Bayern Munich a malmené Arsenal 5-1, le club du nord londonien ayant perdu ses repères, encore plus après l'expulsion de Laurent Koscielny, son capitaine.

Écrasée 10-2 au total, la brigade d'Arsène Wenger est écartée de la compétition en ronde des 16 pour la septième année consécutive.

La tâche s'annonçait colossale contre les champions allemands, mais Theo Walcott a fourni une petite lueur d'espoir en marquant à la 20e minute.

Plus tard, l'arbitre n'a pas sévi quand on aurait pu accorder un penalty à ce même Walcott, puis Bayern a converti un coup franc à la 55e.

Robert Lewandowski a marqué après avoir été mis au sol par un geste de Koscielny, qui a écopé d'un carton rouge (53e).

L'avantage d'un homme a permis à Bayern de dépecer l'adversaire. Arjen Robben a profité d'un mauvais dégagement du gardien David Ospina (68e); Douglas Costa a rappliqué à la 78e, puis Arturo Vidal a fait mouche deux fois en cinq minutes.

Bayern passe en quarts de finale pour la sixième année de suite.