NOUVELLES
07/03/2017 08:20 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

Le Vatican au féminin pour la Journée internationale de la femme

Le Vatican, plutôt caractérisé par son infime représentation des femmes, a présenté mardi un nouvel nouvel organisme consultatif 100% féminin, à la veille de la Journée internationale de la femme.

Le pape François et tous les responsables de la curie (le gouvernement du Vatican), en retraite spirituelle pour la semaine dans un petit village au sud de Rome, n'ont pas assisté à cette présentation.

Le cardinal italien Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture, a dévoilé dans la salle de presse du Vatican l'organisme consultatif composé de 37 femmes actives, de nationalités et même de confessions différentes.

"Jusqu'à peu, je n'avais aucune femme à un poste de direction au sein du Conseil pontifical de la culture", a-t-il admis.

Mais il a assuré que l'exercice n'était en rien "cosmétique": les femmes seront présentes dans toutes les activités de son ministère en contribuant avec leur "regard féminin".

Mgr Ravasi a cité l'écrivain Joseph Conrad: "Il est terriblement difficile d'être une femme, parce que cela consiste essentiellement à avoir affaire aux hommes". "Et moi je dis, avoir affaire aux prêtres est encore plus grave !", a ajouté le cardinal.

L'organisme consultatif, né voici deux ans mais dévoilé seulement mardi pour laisser au projet le temps de mûrir, se réunira trois fois par an.

Sa coordinatrice, Consuelo Corradi, une universitaire, a précisé que le discours ne serait pas "idéologique". "Notre ambition est de parler de thèmes universels vus du point de vue des femmes", a-t-elle dit. Le conseil compte par exemple la théologienne iranienne musulmane Shahrazad Houshmand.

Mercredi, un colloque sur la contribution des femmes à la paix dans le monde se déroulera en outre pour la quatrième année au Vatican, et donnera la parole à des femmes catholiques luttant contre l'esclavage sexuel ou ayant un rôle actif dans l'éducation des réfugiés ou l'accès au soin des plus pauvres.

cm/fcc/lpt