NOUVELLES
07/03/2017 11:12 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

Le Premier ministre irakien en visite à Washington ce mois-ci

Donald Trump va accueillir le Premier ministre irakien Haider al-Abadi à la Maison Blanche d'ici la fin du mois, pour évoquer notamment l'offensive conjointe contre le groupe Etat islamique à Mossoul, deuxième ville d'Irak.

Le porte-parole de l'exécutif américain Sean Spicer a rappelé que la chancelière allemande Angela Merkel serait à Washington la semaine prochaine, "et la semaine suivante le président accueillera le Premier ministre irakien".

Des tensions entre Bagdad et Washington sont nées après l'instauration fin janvier d'un décret par Donald Trump, qui bloquait l'entrée aux Etats-Unis pour les Irakiens et plusieurs autres pays à majorité musulmane.

La mesure a été bloquée en justice et un nouveau décret remplaçant le premier a été signé lundi par le président américain, mais cette fois les Irakiens ne sont plus concernés par les restrictions d'entrée aux Etats-Unis.

Le fait que les Irakiens ne soient plus visés est "un pas important" qui renforce les relations entre Bagdad et Washington, a indiqué le gouvernement irakien.

"Le ministère des Affaires étrangères exprime sa grande satisfaction après le décret publié par le président Donald Trump qui exempte les Irakiens de l'interdiction de voyager aux Etats-Unis", a indiqué dans un communiqué un porte-parole de ce ministère, Ahmed Jamal.

arb/bdx/sha