NOUVELLES
07/03/2017 01:21 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

JO-2020: Tokyo fait miroiter des retombées économiques de 265 mds EUR

Les jeux Olympiques de Tokyo en 2020 pourraient générer des retombées économiques de 32.300 milliards de yens (265 milliards d'euros) dans le pays, sur une période de 18 ans allant de 2013 à 2030, selon un rapport de la ville de Tokyo publié cette semaine.

Les effets directs, qui regroupent la construction et l'entretien des équipements, la gestion des événements (dont sécurité et transports), les dépenses des visiteurs et les campagnes marketing des sponsors, sont évalués à 5.200 milliards de yens.

Les effets indirects sont quant à eux estimés à 27.100 milliards de yens, via l'essor du tourisme dans le pays, les améliorations des infrastructures de transports, l'utilisation des équipements pour d'autres événements...

"Cela comprend aussi l'augmentation de la clientèle des salles de sport et du nombre d'amateurs de différents sports", a expliqué mardi Tsutomu Kozaka, un responsable du gouvernement de Tokyo, interrogé par l'AFP.

Les Jeux devraient par ailleurs s'accompagner de la création de 1,94 million d'emplois dans le pays, précise le document.

Après l'euphorie initiale qui avait entouré l'obtention des JO en 2013, le Japon a déchanté, accumulant les revers: un projet initial de stade olympique abandonné, des soupçons de corruption, une explosion des coûts...

Mais la nouvelle gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, arrivée à la tête de la ville à l'été 2016, a promis d'être vigilante et insisté sur l'héritage des JO, qui "ne seront qu'un passage", disait-elle dans une interview récente à l'AFP.

Fin 2015, la Banque du Japon (BoJ) s'était livrée à ses propres pronostics: le Produit intérieur brut (PIB) du Japon, troisième économie mondiale, devrait croître de 6.000 milliards de yens entre 2014 et 2018 (+1%), avait-elle calculé. Cet impact positif devrait cependant s'estomper progressivement par la suite.

Le gouvernement britannique s'était lui aussi félicité en 2013, un an après les JO de Londres, des colossales retombées économiques de l'événement, les chiffrant à 41 milliards de livres d'ici 2020.

kh-str-anb/uh/ggy/lrb