POLITIQUE
07/03/2017 01:52 EST | Actualisé 07/03/2017 01:55 EST

Jean-François Lisée s'inspire de la feuille de route vers l'indépendance de la Catalogne

QUÉBEC - Le chef péquiste Jean-François Lisée veut s'inspirer de la feuille de route vers l'indépendance de la Catalogne, une région espagnole qui veut tenir son référendum en septembre.

Ce plan d'autodétermination prévoit notamment l'adoption de lois de déconnexion de l'État central avant la tenue de la consultation populaire.

Au sortir d'une rencontre avec le président catalan Carles Puigdemont mardi à Barcelone, M. Lisée a affirmé que l'exemple catalan peut servir pour la convergence souverainiste, ce processus de rapprochement entre le Parti québécois, Québec solidaire et Option nationale.

Dans une entrevue téléphonique avec La Presse canadienne, M. Lisée a dit retenir surtout de la feuille de route l'idée de s'assoir ensemble et de déterminer les étapes à venir en vue de demander en 2022 un mandat de réaliser la souveraineté par une consultation populaire. En Catalogne, plusieurs partis indépendantistes doivent aussi s'apprivoiser pour faire avancer leur cause.

En vertu de la feuille de route, le Parlement catalan doit par ailleurs adopter d'ici à juin un ensemble de lois préparant la séparation, notamment dans les domaines des finances, des impôts, de la justice et de la sécurité publique, ainsi qu'une législation pour assurer la transition entre la proclamation de la république et l'entrée en vigueur d'une nouvelle constitution.

Jean-François Lisée a indiqué que son entretien avec le président catalan et cette visite à Barcelone ne changeaient rien à son plan d'accession à l'indépendance du Québec, puisque les réalités du Québec et de Catalogne sont distinctes, a-t-il tenu à préciser.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Victoire indépendantiste en Catalogne Voyez les images