NOUVELLES
07/03/2017 07:34 EST | Actualisé 07/03/2017 07:34 EST

Ingérences russes: une première grande audience publique se tiendra le 20 mars

Le président républicain du comité du renseignement de la Chambre des représentants a laissé entendre mardi que les médias abordaient les tweets du président Trump en fin de semaine sur l'écoute électronique trop au pied de la lettre, et a aussi annoncé que la première grande audience publique de l'enquête sur les possibles ingérences russes dans l'élection américaine se tiendra le 20 mars.

Le représentant de la Californie Devin Nunes a dit aux médias, mardi, ne pas avoir vu de preuve accréditant les allégations de M. Trump selon lesquelles son prédécesseur Barack Obama l'avait mis sous écoute durant la campagne électorale 2016.

En disant aux journalistes qu'ils semblaient "prendre littéralement" les écrits du président sur Twitter, M. Nunes a fait valoir que M. Trump était un "néophyte" en politique qui y oeuvrait depuis à peine plus d'un an.

M. Nunes, qui était membre de l'équipe de transition de M. Trump, a fait valoir que l'existence ou non de mandats secrets de l'administration Obama pour une écoute électronique de M. Trump et de ses proches durant la campagne aurait de toute façon fait partie de l'enquête du comité qu'il préside.

Il a indiqué que la première grande audience publique se tiendra dans environ deux semaines, le 20 mars, et que la liste préliminaire d'invités inclut les directeurs du FBI et de l'Agence de sécurité nationale (NSA), de même que d'anciens hauts responsables du renseignement de l'administration Obama et deux experts en cybersécurité.

Le comité a le pouvoir d'assigner des responsables à témoigner, mais M. Nunes n'a pas indiqué que le comité avait l'intention de procéder ainsi, disant espérer qu'ils se présenteraient de plein gré.

Le comité du renseignement de la Chambre des représentants est l'un des trois comités du Congrès enquêtant sur les possibles interventions de la Russie dans l'élection américaine en 2016. Le comité sénatorial du renseignement mène une enquête distincte, et la plupart de ses audiences devraient à portes closes pour discuter d'informations classifiées.

Voir aussi:

Galerie photo Premier discours de Trump devant le Congrès Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter