NOUVELLES
07/03/2017 06:16 EST | Actualisé 07/03/2017 06:16 EST

Voyages aux États-Unis: une commission scolaire prend des mesures exceptionnelles

Photo : Radio-Canada

Une commission scolaire de la région de Lanaudière prend les grands moyens pour faire face à la multiplication de cas de voyageurs canadiens refoulés à la frontière américaine.

Un texte de Mélissa François

Lors des voyages scolaires vers les États-Unis, un membre du personnel de la commission scolaire des Affluents accompagnera les élèves au cas où l'un d'entre eux se ferait refuser l'entrée par des douaniers américains. La direction dit prendre cette décision en raison du climat d'incertitude qui règne depuis le décret sur l'immigration du président Donald Trump.

« Compte tenu du peu de précisions qu'on a sur les critères qui font qu'un élève ou une personne rentre ou ne rentre pas aux États-Unis, on a décidé d'adopter une mesure qui permettrait aux élèves d'être accompagnés par un adulte et d'être en mesure de revenir à la maison », explique Éric Ladouceur, responsable des communications à la Commission scolaire des Affluents.

«On s'entend que c'est une expérience qui pourrait être traumatisante pour un élève de 12, 13 ou 14 ans. Donc c'est certain que des mesures seront prises pour l'aider à passer à travers cette aventure.»

- Éric Ladouceur, responsable des communications à la Commission scolaire des Affluents

Des parents d'élèves ont fait part de leurs inquiétudes. Un voyage vers les États-Unis est prévu le mois prochain à l'école secondaire Jean-Baptiste-Meilleur. « Nous avons contacté les agences de voyages avec lesquelles nous travaillons. [Elles] ont déjà organisé d'autres voyages scolaires et ces agences nous disent qu'il n'y a pas de problème pour le moment », souligne Éric Ladouceur.

Une rencontre aura lieu la semaine prochaine pour établir une marche à suivre avec toutes les écoles de la Commission scolaire des Affluents.