NOUVELLES
07/03/2017 13:45 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

C1/Naples-Real Madrid: déclarations

Maurizio Sarri (entraîneur de Naples): "Pour continuer à jouer avec ce rythme et cette agressivité, ça devenait difficile après le premier but de Ramos car il n'y avait plus la même motivation. Ca a énormément pesé. Sur les coups de pieds arrêtés, on aurait dû faire mieux. Il fallait un peu plus d'agressivité. Pendant 50 minutes, on a été supérieurs, on les a mis en très grande difficulté, ils ont balancé beaucoup de ballons en touche. C'est une fierté et une espérance. On se dit qu'avec un petit quelque chose en plus, on peut rivaliser avec ce genre d'équipes. La déception est surtout pour le public qui mérite encore mieux que ça. Je m'attendais à faire un bon match, pas à concéder aussi peu d'occasions pendant 50 minutes. Le Real est une équipe formée de grands talents. Et dans ces cas-là, il y a forcément des solistes. Mais avec autant de talents, l'organisation collective est un peu moins nécessaire."

stt/dif