NOUVELLES
07/03/2017 13:19 EST | Actualisé 08/03/2018 00:12 EST

Afflux de migrants: la GRC et l'ASFC ont les ressources nécessaires, dit Goodale

OTTAWA — Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a assuré mardi que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) disposent actuellement des ressources nécessaires pour faire face aux centaines de personnes qui entrent illégalement au pays pour demander l'asile.

Le conseil des ministres a été mis au fait de l'évolution de la situation mardi par de hauts responsables issus de la GRC et de l'ASFC, de même que conseillés sur les mesures à prendre.

Aucune demande n'a été formulée pour un financement additionnel, a affirmé le ministre Goodale.

Son collègue du ministère de l'Immigration, Ahmed Hussen, a de son côté laissé entendre que la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada — qui évalue les demandes d'asile — devait apporter des améliorations pour gérer la hausse de requêtes à traiter.

L'un des enjeux, a relevé le ministre Goodale, est celui du risque que pourraient poser les inondations printanières au Manitoba à la sécurité des migrants qui choisiraient ce point d'entrée au Canada dans les mois à venir.

Il entend par ailleurs faire pression auprès de ses homologues américains, plus tard cette semaine, pour leur faire comprendre l'impact qu'a, au Canada, l'afflux de migrants.