NOUVELLES
06/03/2017 06:45 EST | Actualisé 07/03/2018 00:12 EST

Watson se défend d'avoir trahi ses idéaux féministes en posant pour«Vanity Fair»

LOS ANGELES — Emma Watson a riposté contre ses critiques qui l'ont accusée d'avoir trahi ses idéaux féministes en posant pour le magazine «Vanity Fair».

Dans l'une des photos du magazine, captées par le photographe Tim Walker, l'actrice britannique apparaît avec un haut blanc qui montre une partie de sa poitrine.

La jeune femme de 26 ans a dit à l'Associated Press, samedi, que la controverse naissait d'une «profonde méconnaissance de ce qu'est le féminisme».

Emma Watson a souligné que le féminisme signifiait «l'égalité et le choix».

Elle a ajouté qu'il ne s'agissait pas d'une arme à utiliser pour accabler d'autres femmes.

Emma Watson incarne le rôle de Belle dans le nouveau film de «La Belle et la Bête», qui sera à l'affiche au Québec à compter du 17 mars prochain.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!