NOUVELLES
06/03/2017 10:40 EST | Actualisé 07/03/2018 00:12 EST

Un policier accusé relativement au décès subit d'un Somalo-Canadien à Ottawa

OTTAWA — Le décès subit d'un Canadien d'origine somalienne lors de son arrestation l'été dernier à Ottawa donne lieu à des accusations criminelles contre l'un des deux policiers impliqués dans l'intervention.

L'agent Daniel Montsion, du Service de police d'Ottawa, est accusé d'homicide involontaire, de voies de faits graves et d'agression armée. C'est l’Unité des enquêtes spéciales — la «police des polices» en Ontario — qui avait été chargée de l'affaire à la suite du décès d'Abdirahman Abdi, âgé de 37 ans.

M. Montsion, aujourd'hui âgé de 36 ans, avait été l'un des deux policiers impliqués dans cette affaire qui a soulevé par la suite l'indignation à Ottawa, mais aussi à Toronto et Montréal.

Le 24 juillet 2016 au petit matin, les deux policiers avaient été appelés pour une affaire de tapage dans un café de la capitale. Les agents avaient alors retrouvé M. Abdi trois pâtés de maisons plus loin, devant son immeuble d'appartements.

Sur des images captées par des téléphones cellulaires, on voyait l'homme étendu sur le ventre, les mains menottées derrière le dos, alors que les deux policiers le maintenaient cloué au sol.

Les signes vitaux de M. Abdi ont été perdus à ce moment-là et son décès a été constaté à l'hôpital un peu plus tard, en après-midi.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!