NOUVELLES
06/03/2017 07:14 EST | Actualisé 07/03/2018 00:12 EST

Netanyahu de nouveau interrogé sur des soupçons de corruption (médias)

La police israélienne a interrogé lundi pour la quatrième fois le Premier ministre Benjamin Netanyahu à son domicile à Jérusalem dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption, ont rapporté des médias locaux.

La radio publique a précisé que cet interrogatoire devait porter sur des cadeaux qu'il aurait reçu de soutiens, dont le milliardaire australien James Packer.

M. Netanyahu fait l'objet depuis fin 2016 de deux enquêtes: l'une pour des cadeaux luxueux que sa famille et lui sont soupçonnés d'avoir reçus de la part d'hommes d'affaires, l'autre pour avoir tenté de négocier une couverture journalistique plus favorable avec le patron du plus grand quotidien national payant. Il dément toute fraude.

Selon les médias, M. Netanyahu a reçu pendant sept ou huit ans des boîtes de cigares de choix de la part d'Arnon Milchan, homme d'affaires israélien, producteur hollywoodien et ami. La valeur totale de ces cigares s'élèverait à des dizaines de milliers de dollars. L'homme d'affaires aurait également offert à l'épouse du Premier ministre, Sara, du champagne d'une valeur d'une centaine de dollars la bouteille.

Selon le quotidien libéral Haaretz, qui cite une source policière, l'interrogatoire de M. Netanyahu porte sur le témoignage de sa femme Sara qui contredit la version qu'il a donnée lors de ses précédents interrogatoires.

Interrogée par l'AFP, la police a refusé de commenter ces informations.

M. Netanyahu, 67 ans, est à la tête du gouvernement depuis 2009 après un premier mandat entre 1996 et 1999. Il a été soupçonné à plusieurs reprises par le passé, sans être inquiété.

scw/sbh/mib/jri

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!