NOUVELLES
06/03/2017 10:37 EST | Actualisé 07/03/2018 00:12 EST

L'ONU exhorte la Corée du Nord à arrêter ses tirs de missiles

Les Nations unies ont déploré lundi les derniers tirs de missiles balistiques effectués par la Corée du Nord et ont exhorté Pyongyang a éviter toute nouvelle provocation.

"Nous déplorons la violation systématique des résolutions du Conseil de sécurité par la Corée du Nord, notamment les derniers tirs de missiles balistiques", a déclaré lundi Farhan Haq, porte-parole de l'ONU.

"Les dirigeants nord-coréens devraient éviter toute nouvelle provocation et respecter dans leur intégralité toutes leurs obligations internationales", a-t-il ajouté.

La Corée du Nord a tiré lundi une salve de quatre missiles balistiques, dont trois ont fini leur course près du Japon, une "provocation" intolérable pour Tokyo et un nouveau défi pour le président américain Donald Trump.

Les missiles ont parcouru 1.000 kilomètres, atteignant une altitude de 260 kilomètres, selon un porte-parole militaire sud-coréen. Ce dernier a toutefois précisé qu'il ne s'agissait vraisemblablement pas de missiles intercontinentaux à longue portée (ICBM).

Le Conseil de sécurité de l'ONU devrait tenir une réunion en urgence sur ces nouveaux tirs de missiles, probablement mercredi, selon des diplomates.

Les résolutions de l'ONU interdisent au Nord tout programme nucléaire ou balistique. Mais six volées de sanctions n'ont pas persuadé Pyongyang d'abandonner ses ambitions militaires.

Selon une récente enquête de l'ONU, la Corée du Nord recourt à des moyens astucieux pour contourner les sanctions, notamment en montant des sociétés écrans en Chine ou en Malaisie.

Donald Trump a décrit récemment la Corée du Nord comme étant "un gros, gros problème", et a promis une position "très ferme" vis à vis du régime communiste.

cml/bdx/vog

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!