BIEN-ÊTRE
06/03/2017 02:27 EST | Actualisé 06/03/2017 02:52 EST

Heure avancée: une incidence sur le quotidien de la plupart des Québécois

Le passage à l'heure avancée, prévu dans la nuit de samedi à dimanche, perturbera la plupart des Québécois, révèle un sondage Léger.

À la suite du changement d'heure printanier, près d'un Québécois sur trois constate une baisse de son niveau d'énergie, tandis que 13 pour cent de la population se juge plus irritable.

Quelque 35 pour cent des répondants disent également éprouver une plus grande difficulté à se tirer hors du lit.

Après le 12 mars, 58 pour cent des Québécois requerront d'une journée à une semaine entière pour s'adapter au dérèglement de l'horloge. Chez les membres des familles, cette proportion grimpera à 72 pour cent.

Plus de la moitié des parents profiteraient d'ailleurs de cette heure perdue pour rattraper du sommeil.

Le sondage, dévoilé lundi, a été mené en ligne pour le compte de la Boulangerie Canada Bread (TSX:CBY) du 6 au 10 février 2017, auprès d'un échantillon de 1000 adultes. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

À voir également:

Galerie photo Les 13 commandements du sommeil Voyez les images