NOUVELLES
06/03/2017 01:41 EST | Actualisé 07/03/2018 00:12 EST

Dans un stade russe, des bruits de foule pour couvrir les insultes des supporters

Le club d'Oural Iékatérinbourg, en première division russe, a dû diffuser dimanche des enregistrements de bruits de foule pendant son match contre Amkar Perm pour couvrir les insultes échangées entre les supporters des deux équipes.

"Nous n'avons ce problème qu'une fois par an, quand Amkar vient jouer à Iékatérinbourg", a déclaré à l'AFP Nikita Medvedevskikh, le porte-parole d'Oural.

"Les supporters des deux équipes se détestent depuis des décennies et chaque club prétend être le vrai maître de l'Oural. Les dirigeants des deux équipes ont jusqu'à présent échoué à mettre un terme à cette haine", a-t-il ajouté.

Dans un premier temps, le speaker de la SKB Arena a menacé les 4.500 spectateurs présents d'une interruption du match avant que la sono du stade ne commence à diffuser des bruits de foule couvrant les insultes.

Perm et Iékaterinbourg sont distantes d'environ 300 km. Oural Iékatérinbourg a finalement remporté ce match 1-0, grâce à un but du milieu de terrain roumain Eric Bicfalvi.

Si la Fifa a écarté tout danger, des craintes pour la sécurité des amateurs de football se déplaçant en Russie pour le Mondial-2018 sont apparues après l'Euro-2016 en France, marqué notamment par des affrontements violents entre supporters anglais et russes à Marseille.

af/tbm/kat/lrb

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!