NOUVELLES
05/03/2017 11:44 EST | Actualisé 06/03/2018 00:12 EST

Un membre du Congrès américain en Israël pour parler d'un transfert de l'ambassade

Un membre du Congrès américain a rencontré dimanche des hauts responsables israéliens pour examiner la possibilité de transférer l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, ont indiqué des responsables.

Ron DeSantis, président de la sous-commission à la Sécurité nationale de la Chambre des Représentants, s'est entretenu avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d'un "certain nombre de questions régionales y compris le transfert de l'ambassade", a affirmé un responsable israélien sous le couvert de l'anonymat.

Rompant avec la ligne traditionnellement suivie par les Etats-Unis, le président américain Donald Trump avait promis durant sa campagne de reconnaître Jérusalem capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade américaine, au grand dam des Palestiniens et de la majeure partie de la communauté internationale.

Israël considère l'ensemble de Jérusalem, y compris la partie orientale conquise et annexée en 1967, comme sa capitale indivisible. Les Palestiniens, qui constituent environ un tiers de la population de la ville, veulent quant à eux faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

M. Netanyahu est pour un transfert de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem. "L'ambassade des Etats-Unis doit se trouver ici à Jérusalem", avait-il déclaré fin janvier. "Jérusalem est la capitale d'Israël et il serait bon que l'ambassade américaine ne soit pas la seule à s'y installer et que toutes les ambassades en fassent autant", avait-il ajouté.

Plus tôt dimanche, M. DeSantis avait rencontré Yehuda Glick, un député du parti Likoud du Premier ministre, qui a affirmé que l'objet du déplacement du responsable américain était d'examiner de près la question d'un transfert de l'ambassade.

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, qui a également rencontré M. DeSantis, s'est dite "optimiste" quant au transfert de l'ambassade.

Dimanche, un responsable à l'ambassade des Etats-Unis a souligné "qu'aucune décision n'avait encore été prise (concernant un transfert à Jérusalem), nous en sommes encore aux phases préliminaires".

"Le président a dit qu'il réfléchit sérieusement à la question et l'examine avec grande attention", a-t-il ajouté.

jjm/feb/mer