NOUVELLES
05/03/2017 01:16 EST | Actualisé 06/03/2018 00:12 EST

Japon: Abe pourrait rester au pouvoir jusqu'en 2021

Le Parti Libéral-Démocrate (PLD) au pouvoir au Japon a décidé dimanche de permettre à ses dirigeants de prolonger leur mandat, ce qui autoriserait le Premier ministre Shinzo Abe à rester au pouvoir jusqu'en 2021.

M. Abe deviendrait ainsi le chef de gouvernement de l'après-guerre avec le plus d'années au pouvoir.

Réuni en congrès à Tokyo, le PLD a décidé de prolonger à trois mandats, contre deux actuellement, le nombre de mandats successifs possibles pour ses dirigeants.

Sans cette mesure, M. Abe aurait dû renoncer à la direction du parti et donc au poste de Premier ministre en septembre 2018, même si le PLD est toujours au pouvoir.

Désormais, le Premier ministre, 62 ans, peut briguer sa réélection à la direction du parti et en cas de victoire, -- et de victoire aux élections nationales--, il pourra rester à la tête du gouvernement jusqu'en septembre 2021. Des élections à la chambre basse du Parlement doivent être organisées au Japon avant décembre 2018.

Revenu au pouvoir fin 2012 après un premier mandat raté en 2006-2007, le Parti Libéral-Démocrate (PLD) a depuis gagné toutes les élections majeures et mis en place une ligne de droite qu'il maintient, voire renforce, à chaque reconfiguration de son gouvernement.

M. Abe a mis en place une stratégie de relance économique dite "abenomics", qui mêle largesses budgétaires, politique monétaire ultra-accommodante et promesse de réformes structurelles. Mais au bout de cinq ans, la croissance demeure fragile et l'inflation bien inférieure à l'objectif de 2%.

kh/ceb/ev/pt