NOUVELLES
05/03/2017 11:06 EST | Actualisé 06/03/2018 00:12 EST

Disparition d'une famille en France: deux proches en garde à vue

La soeur et le beau-frère du père de la famille Troadec, disparue depuis plus de deux semaines dans l'ouest de la France, ont été placés dimanche en garde à vue, un rebondissement peut-être décisif pour élucider ce mystère.

Pascal et Brigitte Troadec, deux quinquagénaires, leur fils Sébastien, 21 ans, et leur fille Charlotte, 18 ans, n'ont donné aucune nouvelle depuis le 16 février. Ils ne se sont pas présentés à leur travail, leurs téléphones portables se sont tus et des traces de sang ont été retrouvées dans leur pavillon, dans un quartier résidentiel d'Orvault près de Nantes (ouest).

Les enquêteurs, qui ont diffusé des photos des disparus, tentent de faire la lumière sur cette affaire qui tient la France en haleine. Dimanche, ils ont placé la soeur et le beau-frère de Pascal Troadec en garde à vue. Le couple avait déjà été entendu au début de l'enquête, selon des sources proches de l'enquête.

Selon plusieurs médias, les enquêteurs s'intéressent notamment à un différend familial, autour d'une "histoire d'héritage". Contacté par l'AFP, le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès n'a pas souhaité à ce stade commenter cette information.

Les premiers soupçons des enquêteurs s'étaient d'abord portés sur le fils, Sébastien Troadec, 21 ans, décrit comme "fragile". Néanmoins, le procureur de Nantes avait invité les médias à la prudence, n'écartant aucune hypothèse.

Les deux suspects sont entendus à Brest, en Bretagne (ouest), région d'où est originaire la famille Troadec, et où ont été retrouvés des effets personnels des membres de la famille, à 280 km du domicile familial.

A Dirinon, près de Brest, une joggeuse a découvert mercredi un jean gris avec dans une poche, la carte bancaire, la carte vitale et une carte de fidélité de la fille, Charlotte, 18 ans.

Jeudi, deux livres de jeunesse ayant appartenu à Pascal Troadec, dont un quand il était en classe de 4e, ont également été découverts à 500m de là.

La voiture du fils, Sébastien Troadec, a été retrouvée mercredi garée sur le parking d'une église à Saint-Nazaire, à une soixantaine de km du pavillon de la famille.

Son sang ainsi que celui du père et de la mère Brigitte ont été retrouvés au domicile des Troadec. Celui de la fille n'a jusque là pas été identifié.

Selon le procureur de Nantes, Pierre Sennès, la dispersion des objets retrouvés peut laisser penser à "un jeu de piste morbide".

Une centaine d'enquêteurs sont mobilisés dans cette enquête criminelle décrite comme "exceptionnelle" par le commissaire Gilles Soulié.

we-FT-grd/gvy/thm/mr