NOUVELLES
05/03/2017 01:24 EST | Actualisé 06/03/2018 00:12 EST

Coupe du monde - Goggia récidive en décrochant le super-G de Jeongseon

Vainqueur la veille de la descente pour son premier succès en Coupe du monde de ski alpin, l'Italienne Sofia Goggia a récidivé dimanche en super-G à Jeongseon (Corée du Sud), sur la piste des jeux Olympiques d'hiver 2018.

La Lombarde a pris goût à la victoire après être souvent passée de peu à côté.

Depuis fin novembre, Goggia avait terminé à neuf reprises sur le podium dans quatre disciplines différentes, cinq fois à la deuxième place et quatre fois à la troisième.

Ses deux succès sont d'autant plus à savourer qu'ils ont été acquis devant la superstar de la vitesse, l'Américaine Lindsey Vonn.

"Quand je me suis réveillée, j'ai pensé à ma victoire d'hier et au bonheur qu'elle m'avait procuré. Alors je me suis sentie légère et tout m'a paru facile", a expliqué Goggia, 24 ans, dont les débuts de carrière ont été marqués par de multiples problèmes aux genoux.

Un grand géant

"C'était un super-G piqueté comme un grand géant, où il fallait laisser courir les skis. J'ai réussi deux des trois passages-clés mais raté le saut. Je suis surtout contente de m'être réconciliée avec le super-G (après plusieurs éliminations, ndlr)", a ajouté Goggia.

Devancée de 7/100e samedi, Vonn a cette fois concédé la défaite pour 4/100e. A l'arrivée, elle a pointé du doigt, mi-amusée, mi-énervée, sa rivale, partie deux dossards avant elle.

Il manque à la skieuse du Colorado, âgée de 32 ans, encore neuf victoires en Coupe du monde pour égaler le record absolu (86 succès) du Suédois Ingemar Stenmark.

Vonn, revenue sur le circuit en janvier après une fracture ouverte au bras droit en novembre, a peut-être ressenti une impression de déjà-vu car le podium du super-G de dimanche s'est révélé identique à celui de la veille.

Il est en effet complété par Ilka Stuhec, qui a terminé à 51/100e de Goggia.

Alors qu'il reste un seul super-G à disputer, celui des finales d'Aspen dans deux semaines, la Slovène a pris une légère option sur la conquête du petit globe de cristal de la discipline.

La championne du monde de descente 2017 compte 15 points d'avance sur la Liechtensteinoise Tina Weirather et 50 sur la Suissesse Lara Gut, forfait pour le reste de la saison.

Au classement général de la Coupe du monde, Stuhec réduit sensiblement l'écart sur l'Américaine Mikaela Shiffrin, triple championne du monde de slalom.

Présente en Corée du Sud seulement pour reconnaître les pistes des JO, la skieuse de Vail compte encore 178 points d'avance sur la Slovène, à six courses de la fin de la saison.

Les Françaises ont terminé loin, à l'exception de Tiffany Gauthier, 14e à plus d'une seconde et demie de Goggia. Laura Gauche, 35e, n'est ainsi pas rentrée dans les points.

smr-asc/lrb