NOUVELLES
05/03/2017 11:00 EST | Actualisé 06/03/2018 00:12 EST

Al-Qaïda a tué 11 soldats au Yémen, disent des responsables de la sécurité

SANAA, Yémen — Des responsables de la sécurité au Yémen ont affirmé que des combattants d'Al-Qaïda ont tué 11 soldats dans deux attaques distinctes.

Ils ont indiqué que les attaques survenues dimanche ont tué six soldats à un poste de contrôle de Shukra, ville côtière du sud dans la province d'Abyan, et cinq autres dans la province de Hadramaout.

Ces responsables ont parlé sous le couvert de l'anonymat, car ils n'étaient pas autorisés à renseigner les médias.

Les États-Unis ont accéléré les frappes aériennes dans le cadre d'une offensive soutenue contre Al-Qaïda dans des secteurs du Yémen où le groupe est le plus actif, après qu'un raid des forces spéciales à la fin janvier eut résulté dans la mort d'un Marine américain.

Washington considère Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP) comme l'une des branches les plus dangereuses du groupe, qui conserve des bastions dont il a pris le contrôle en plein chaos de guerre civile.