NOUVELLES
03/03/2017 12:59 EST | Actualisé 03/03/2017 12:59 EST

Relation sexuelle avec une femme ivre morte: l'acquittement déclenche un tollé

serazetdinov via Getty Images

L'acquittement d'un chauffeur de taxi accusé d'avoir agressé sexuellement une jeune passagère ivre, à Halifax, soulève depuis mercredi un tollé, certains réclamant même la révocation du juge.

Deux manifestations sont prévues la semaine prochaine à Halifax pour demander une révision de la décision du juge de la Cour provinciale Gregory Lenehan - et sa révocation pure et simple.

Le juge Lenehan a conclu mercredi que la Couronne n'avait pu démontrer hors de tout doute raisonnable que la présumée victime n'avait pas consenti à avoir une relation sexuelle avec le chauffeur de taxi Bassam Al-Rawi. Au cours d'un jugement de 20 minutes, le magistrat a notamment estimé qu'"une personne ivre peut être en mesure d'accorder son consentement".

Le chauffeur de 40 ans avait été accusé d'agression sexuelle en mai 2015 lorsque la police a trouvé la femme, dans la vingtaine, ivre-morte sur la banquette arrière du taxi, les jambes remontées sur les sièges avant, nue de la taille aux pieds.

La décision du juge Lenehan a immédiatement déclenché un tollé en Nouvelle-Écosse et dans les Maritimes sur la notion juridique d'ivresse et de consentement. D'autant plus qu'un jury à Terre-Neuve-et-Labrador venait d'acquitter, cinq jours plus tôt, un policier accusé d'avoir agressé sexuellement une femme en état d'ébriété.

Une pétition en ligne réclamant une enquête sur le juge Lenehan avait recueilli vendredi midi plus de 15 000 signatures.

Voir aussi: