NOUVELLES
03/03/2017 09:37 EST

Karine Gagné demeure détenue aux Bahamas jusqu'à sa prochaine comparution

Shawn Hanna/The Tribune/Radio-Canada

Karine Gagné, la Québécoise détenue aux Bahamas depuis près de deux mois, a plaidé « non coupable » vendredi devant le juge Bernard Turner de la Cour suprême de Nassau.

Un texte de Marilyn Marceau

La femme de 23 ans est accusée d’avoir eu une relation sexuelle illégale avec un mineur alors qu’elle se trouvait sur un bateau de croisière accosté à une île près de la capitale.

L'audience d'une dizaine de minutes a eu lieu en présence d'une interprète. Le juge a conclu que Karine Gagné allait subir un procès en juin.

LIRE AUSSI

»Détenue aux Bahamas: des peines plus sévères qu'au Canada

En attente du procès, son avocat souhaite obtenir une libération conditionnelle. Le dossier devrait être discuté le 16 mars prochain devant la Cour.

Vendredi matin, la couronne a remis à l'avocat de Karine Gagné une copie de la preuve qu'elle détient dans cette affaire

L’accusée, qui habite à Bécancour, est mère de trois fillettes.

Rappel des faits

  • Karine Gagné a été arrêtée le 5 janvier 2017.
  • La présumée victime est un Américain de 15 ans.
  • Les faits reprochés se seraient produits dans la section casino du bateau.
  • L’accusée avait gagné cette croisière grâce à ses bonnes performances dans la vente d’objets sexuels pour adultes.
  • Des activités de financement ont été organisées par ses proches pour l’aider.

Espoir d'une libération

Son nouvel avocat, Me Wayne Munroe, est convaincu de pouvoir lui obtenir le droit de revenir au Canada, en attendant la suite des procédures. Joint à Nassau, il nous avait confié qu’il a déjà réussi à obtenir une telle libération pour deux Américains accusés de meurtre.

Karine Gagné a récemment changé de firme d'avocats, car sa famille n'était pas satisfaite du travail de l'autre cabinet, qui était aussi basé dans la capitale des Bahamas.

Problèmes de santé

Les parents de Karine Gagné affirment qu’elle a récemment eu besoin d’aide médicale. L’accusée aurait été traitée à l’hôpital de la prison Her Majesty.

Lors de sa dernière comparution, le 3 février, son avocate avait expliqué en cour que Karine Gagné souffrait de troubles digestifs, en raison d’une chirurgie subie dans le passé. Lisa Bostwick-Dean avait alors souligné que la jeune femme avait besoin d’une certaine diète.

Voir aussi:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter