Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les revenus du Groupe TVA ont grandement progressé durant le plus récent trimestre

Le Groupe TVA a affiché vendredi un bénéfice net attribuable à ses actionnaires de 5,7 millions $ pour son quatrième trimestre, après avoir réalisé une perte nette de 1,47 million $ lors de la même période un an plus tôt.

Le bénéfice par action de la filiale de Québecor Média a atteint 13 cents pour le trimestre clos le 31 décembre, ce qui se compare à une perte par action de 3 cents pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015.

Les revenus de la société médiatique ont progressé de 2,6 pour cent pour s'établir à 169,5 millions $ au plus récent trimestre, en regard de ceux de 165,4 millions $ réalisés à la même période un an plus tôt.

Le Groupe TVA a notamment attribué cette amélioration de ses résultats trimestriels à une hausse des revenus publicitaires pour ses chaînes télévisées TVA Sports et Réseau TVA. Ces croissances ont été de 14,7 pour cent et 10,5 pour cent respectivement.

Les activités du secteur des magazines ont continué d'être confrontées "aux difficultés qui affectent cette industrie". Le Groupe TVA a malgré tout affirmé avoir réduit "de 86,3 pour cent" l'impact défavorable d'une baisse de 18,9 pour cent des produits d'exploitation de ce secteur. L'entreprise a notamment procédé, au plus récent trimestre, à la fermeture de deux magazines, soit "Chez soi" et "Tellement bon".

Le secteur des services cinématographiques et audiovisuels a vu ses résultats s'améliorer au plus récent trimestre, par rapport à l'année précédente, grâce à une activité accrue de ses services d'effets visuels.

Pour l'ensemble de l'exercice 2016, le Groupe TVA a réduit sa perte nette attribuable aux actionnaires à 39,9 millions $, comparativement à celle de 55,2 millions $ de l'exercice précédent. Son chiffre d'affaires annuel s'est pour sa part établi à 590,9 millions $, ce qui représentait une croissance de 0,17 pour cent par rapport à celui de 2015.

VOIR AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.