BIEN-ÊTRE
02/03/2017 12:38 EST | Actualisé 02/03/2017 12:45 EST

Le sirop d'érable se décline maintenant en 4 catégories

showcake via Getty Images
maple syrup in glass bottle on wooden table

La sève a commencé à couler, c’est signe que la saison des sucres est à nos portes.

Saviez-vous qu’il existe maintenant plusieurs déclinaisons pour représenter le sirop d’érable ?

Depuis décembre passé, les sirops embouteillés doivent se confondent à de nouvelles normes, classant le sirop en quatre catégories pour mieux répondre aux besoins des consommateurs.

Decacer, une entreprise du Bas-Saint-Laurent spécialisée dans la transformation des produits de l’érable, a été une des premières compagnies d’ici à s’imposer dans la catégorisation du sirop. Chaque classe est définie en fonction de la couleur et du goût, du plus fin au plus corsé. Plus le liquide est pâle, plus ce dernier a été affiché sous la lumière. La mélasse, par exemple, indique 0 % de transmission lumineuse.

Voici un peu comment vous y retrouver dans les nouvelles déclinaisons :

1. Sirop d’érable doré, au goût délicat : parfait pour les fruits ou les vinaigrettes. Taux de transmission de lumière : plus de 75 %

2. Sirop d’érable ambré, au goût riche : parfait pour les crêpes ou les glaçages. Taux de transmission de la lumière : entre 50 et 79 %

3. Sirop d’érable foncé, au goût robuste : parfait pour les gruaux et les sautés asiatiques. Taux de transmission de la lumière : entre 25 et 49,9 %

4. Sirop d’érable très foncé, au goût prononcé : parfait pour la boulangerie et les grillades fumées. Taux de transmission de la lumière : 25 % et moins

Impossible donc d’être perdu dans la description des sirops d’érable qui vous sont offerts en épicerie. Allez-y selon votre goût.

Se sucrer le bec pour une bonne cause

Le Groupe 29 Février a décidé de surfer sur cette nouvelle vague pour présenter son projet.

L’Érablier est en fait une canne géante de sirop d’érable qui ressemble étrangement à une boîte de vin.

Le lancement de ce produit qui peut se conserver sur le comptoir concorde avec la campagne N’oubliez pas la date, dont 5 $ de la vente de produits qui s’y associent va à la Société Alzheimer Canada.

« Deux nouvelles études présentées à la mi-mars 2016 au congrès de l’American Chemical Society (ACS), à San Diego, montrent que des extraits de sirop d’érable auraient un effet protecteur contre des problèmes neurodégénératifs, dont la maladie d’Alzheimer, qui affecte quelque 125 000 Québécois, selon la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer. 29 FÉVRIER maintient qu’on ne peut rien promettre quant aux effets du sirop d’érable sur l’Alzheimer. Toutefois 29 FÉVRIER peut faire une différence en lançant sa campagne N’oubliez pas la date », peut-on lire dans la présentation des nouvelles cannes géantes.

Notre photographe a assisté au lancement ce de nouveau produit de l’érable. Voyez ses photos :

Galerie photo Lancement du sirop d'érable 29 février Voyez les images