BIEN-ÊTRE
02/03/2017 12:17 EST | Actualisé 02/03/2017 12:26 EST

Les dessous de la nouvelle collection d'UNTTLD présentée à Toronto: magnifique! (PHOTOS)

Les deux créateurs québécois Simon Bélanger et José Manuel St-Jacques - aux manettes de la griffe UNTTLD - ont présenté leur automne-hiver 2017-2018 lors du défilé FashionCAN à Toronto, une collection remarquable. Entretien avec des designers qui poursuivent leur avancée avec brio.

1. Pourquoi et comment cette collaboration avec Microsoft a-t-elle débuté?

« Nous avons été mis en relation avec Microsoft Canada lors du Concours des Nouvelles Entreprises lancé par Mercedes Benz l’année dernière. Nous avons donc eu l’opportunité de travailler avec Microsoft Surface. Dès lors, nos tablettes Surface Pro 4 sont devenues des outils de travail essentiels pour notre collection Automne-Hiver 2017. Cette toute nouvelle technologie nous aide à rester organisés en tout temps, à mener des recherches et même à prendre des notes rapides lorsque l'inspiration nous vient. Durant les essayages par exemple, nous pouvons prendre des photos, écrire directement dessus, puis les catégoriser pour les changements de dernière minute et déterminer l’ordre de sortie des mannequins pour le défilé. Il nous donne la puissance d'un ordinateur tout en nous offrant la portabilité d'une tablette.» - Simon Bélanger et José Manuel St-Jacques.

2. Quelle a été votre inspiration pour cette dernière collection ? Est-ce pour l'Automne-Hiver ?

«Pour la collection Automne-Hiver 2017, UNTTLD vous emmène en plein cœur d’une réunion secrète tardive entre femmes du monde. Elles se rencontrent dans le plus grand des secrets dans un vieux cinéma, l'écran d'argent étant leur seul alibi. L'air épais à cause de la fumée des cigares capte la lumière du projecteur. Yeux fermés, chaises en velours rouge, elles sont toutes ici : la belle femme blonde qui respire les affaires, la femme fatale parée de sa crinière rouge feu, la dame dragon de l'Est, la femme couleur ébène sculptée par les anciens dieux et la femme aux cheveux noirs pleine de mystères. Toutes chuchotent, débattent, planifient un moyen de montrer à tous qui gèrent réellement le monde. »

3. Quelles sont les pièces phares de cette collection ?

«Le pantalon Bogart est une pièce maîtresse de l'armoire UNTTLD. Jambes larges et taille haute - il vous donne tout simplement une allure des plus extraordinaire.»

4. La présentation d'un défilé de mode en 2017 est-elle toujours importante en termes de visibilité ?

«Un défilé de mode est toujours pertinent. Pour nous, c'est comme aller à l'église. Les fidèles se rassemblent, regardent une procession d'icônes et célèbrent tout simplement la beauté. C'est en quelque sorte une expérience mystique.»

5. Est-ce que le fait de présenter une collection à Toronto est le signe de vouloir s'aventurer vers d’autres terres et briller à l'extérieur du Québec ?

«Nous défilons à Toronto depuis maintenant deux ans. Nous pensons qu'il est important de sortir des sentiers battus et d'obtenir plus de synergie dans notre pays.»

6. Comment votre style a-t-il évolué au cours de ces dernières années ?

«Notre évolution est constante, mais lente dans la façon dont nous essayons de garder à l'esprit le client et sa garde-robe – nous conservons ce qu'elle a déjà des saisons passées et lui proposons une suite logique.»

7. Quels sont vos futurs projets ?

«Nous avons un projet très excitant à la galerie d'art Arsenal : une mini collection couture inspirée des conversations avec l’actrice Évelyne Brochu. C'est une excellente occasion de montrer la qualité de l'artisanat local que nous pouvons trouver ici même au Canada.»

Galerie photo Le défilé UNTTLD automne 2017 Voyez les images

À VOIR AUSSI

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo À la Fashion Week Homme 2017 de Paris, des «mannequins-sacs de couchage» ont défilé Voyez les images