DIVERTISSEMENT
02/03/2017 11:34 EST | Actualisé 02/03/2017 11:54 EST

Ariane Moffatt et l'OSM: le classique lui va si bien (PHOTOS)

Antoine Saito

Elle est apparue splendide dans une robe rouge écarlate de cantatrice. Pour sa première participation avec l'Orchestre symphonique de Montréal, dans le cadre de la série OSM Pop, Ariane Moffatt a offert mercredi un concert réussi et généreux au cours duquel elle a révélé être enceinte.

Mettant de côté les arrangements électroniques de son répertoire, la future maman a foncé dans l'univers lyrique du chef d'orchestre Simon Leclerc et de son «gros band» avec un naturel déconcertant. On l'a d'abord sentie impressionnée par l'aventure, mais au fil des chansons, Ariane Moffatt s'est laissé aller par les accompagnements orchestraux.

Galerie photo Ariane Moffatt et l'OSM - 1er mars 2017 Voyez les images


Le ton presque lyrique avec le premier titre Réverbère, toute une proposition inédite accompagnée par les cordes, les percussions et les contrebasses. Dès les premières notes, on a senti toute l'originalité d'un tel spectacle porté par la voix exceptionnelle d'Ariane Moffatt.

Célébrer la vie

L'auteure-compositrice et interprète a tenu à partager son bonheur d'être sur la scène de la Maison symphonique avec ses deux invités, Alexandre Désilets et Marie-Pierre Arthur. Pendant que le premier a interprété de sa voix perchée une version libre de Vieux loup, la seconde a invité les cuivres de l'orchestre à venir l'accompagner dans Si tu savais.

Un très beau moment en deuxième partie avec le morceau Perséides que l'artiste a dédié à sa douce moitié. L'émotion était au rendez-vous, et quand les trois compères se sont retrouvés ensemble sur la scène, l'occasion d'un trio sur Billie Jean de feu Michael Jackson a permis au public de sentir une véritable communion.

Outre ses succès Debout et Miami, Ariane Moffatt a joué plusieurs morceaux moins connus de sa discographique comme J’te garde avec moi issu de son tout premier album de carrière, Aquanaute. Très souvent de connivence avec le public, la chanteuse a séduit l’audience par son talent et sa désinvolture.

Elle s'est aussi laissée tenter par des reprises, dont une magnifique version de Famous Blue Raincoart du regretté Leonard Cohen. On retiendra aussi le duo avec Alexandre Désilets du superbe Space Oddity de Bowie, lui aussi disparu en 2016. Hécatombe des grands de la musique. Mais en reprenant un classique d'Elton John, Your Song, Moffatt a tenu à préciser qu'elle voulait avant tout célébrer la vie.

À VOIR AUSSI: