DIVERTISSEMENT
28/02/2017 11:12 EST | Actualisé 28/02/2017 11:18 EST

L'erreur aux Oscars pourrait-elle se produire dans un gala québécois?

Les galas québécois sont-ils à l'abri d'une erreur comme celle commise dimanche soir aux Oscars? Sans doute pas, mais selon Bernard Grandmont, associé en certification de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, le Québec a jusqu'ici été épargné par ce genre de bourde, du moins dans les galas diffusés à la télévision.

Rappelons que dimanche soir, les présentateurs de l'Oscar du meilleur film, Warren Beatty et Faye Dunaway, ont d'abord annoncé le mauvais gagnant, La La Land. Après avoir fait leurs remerciements d'usage, les producteurs ont été mis au fait de l'erreur et l'un d'entre eux, Jordan Horowitz, a annoncé le véritable gagnant, Moonlight.

Depuis, le cabinet d'audit chargé de la remise des prix, PricewaterhouseCoopers, a présenté ses excuses et annoncé qu'il ferait enquête.

Lorsque des galas ont lieu au Québec, le même genre de vérification est effectué, a rappelé Bernard Grandmont en entrevue à ICI RDI.

« La dernière chose qu’on veut, c’est une mauvaise visibilité », résume l'expert au sujet de cette « distraction », une première dans le domaine artistique.

Des procédures rigoureuses

Dans les galas, la firme conserve le contrôle des enveloppes du début jusqu'à la fin de l’événement. « Elles deviennent sous le contrôle entier des vérificateurs dès que le nom est inscrit dans l’enveloppe. Jusqu'au dévoilement du lauréat, un vérificateur sur place remet l’enveloppe directement au présentateur avant qu’il entre sur scène », poursuit-il.

Bernard Grandmont

Bernard Grandmont Photo : Raymond Chabot Grant Thornton

Afin « d’assurer l’intégrité et l’indépendance totale », il faut que les enveloppes passent le moins souvent possible de main en main. « Ça part du vérificateur et ça va directement au présentateur. »

Aux Oscars, deux enveloppes au contenu identique sont placées de chaque côté de la scène, car il est difficile de prévoir d'où partira le présentateur du prix. Le risque d’erreur est donc double. Warren Beatty a reçu la deuxième enveloppe du prix remis juste avant à la meilleure actrice, au lieu de l’enveloppe du meilleur film.

Aux galas québécois, une seule enveloppe pour chaque prix attribué se trouve dans les coulisses.

Il faut, à mon sens, qu’automatiquement, lorsque le prix est décerné, il y ait un processus de destruction immédiat de la deuxième enveloppe.

Bernard Grandmont, associé en certification de la firme Raymond Chabot Grant Thornton

Et qu'arrive-t-il si la valise contenant les enveloppes avec les noms des lauréats se perd? « Une autre valise est en sécurité chez le vérificateur », assure Bernard Grandmont.

« On n’a pas le droit à l’erreur. C’est en direct », affirme-t-il.

La même mésaventure pour un réalisateur québécois

Le réalisateur québécois Mario Rouleau a connu, bien malgré lui, une situation semblable lors du Gala des prix Gémeaux en 1997. Tout comme lors de la soirée des Oscars, une enveloppe de la catégorie précédente s'est retrouvée dans les mains du présentateur lors de la remise du prix dans la catégorie dans laquelle il était en nomination.

Mario Rouleau est alors allé récolter son trophée sur scène et a eu le temps de remercier le public. C’est seulement plus tard que les organisateurs du gala lui ont annoncé qu’il n’était pas le gagnant.

« Ce qui me préoccupait davantage, c’est la personne qui devait gagner. […] Peut-être qu'elle n’en a jamais gagné après ça? Cette personne-là n’a jamais pu venir sur la scène et remercier les gens qu’elle avait à remercier », déplore Mario Rouleau.

«Je trouve que dans ces émissions-là en direct, ça fait partie un peu de ce qu’on peut vivre. Généralement, ce sont des choses qui n’arrivent pas, mais ce sont des choses qui peuvent arriver.» - Mario Rouleau

Durant la fête d’après-gala, quelques personnes ont tenu à le féliciter pour son Gémeaux. Contraint à répéter la même explication, il a décidé de quitter la soirée…

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les lauréats de cette 89e soirée des Oscars Voyez les images