NOUVELLES
26/02/2017 15:59 EST | Actualisé 27/02/2018 00:12 EST

USA: Philip Bilden n'est plus candidat au poste de Secrétaire à la Navy

Philip Bilden a retiré sa candidature au poste de Secrétaire à la Navy a annoncé le Pentagone dimanche, devenant ainsi le troisième candidat à un portefeuille au sein du gouvernement Trump à déclarer forfait avant d'être nommé.

"C'est une décision personnelle due à des soucis privés et aux difficultés significatives auxquelles il faisait face pour se séparer de ses intérêts dans le monde des affaires", a souligné James Mattis, le Secrétaire à la Défense, dans un communiqué, en précisant qu'il allait très vite suggérer un nouveau nom.

"Même si je suis déçu, je respecte et je comprends sa décision, et je sais qu'il continuera à soutenir notre nation d'une façon différente", a ajouté M. Mattis.

Des questions se posaient depuis plusieurs jours quant à la capacité de M. Bilden à assurer cette fonction à la tête de la Navy, en raison de son statut d'homme d'affaires et d'investisseur et notamment de ses actifs dans des holdings à Hong-Kong.

Le Secrétaire à la Navy joue le rôle de directeur général à la fois à la tête de la Navy et pour le corps des Marines.

Ce forfait de Philip Bilden suit ceux de Vincent Viola, candidat à la fonction de Secrétaire à l'armée, à la tête de l'US Army donc, là encore en raison de ses liens avec le monde des affaires, et de Andrew Puzder, pressenti pour la fonction de ministre du Travail mais contraint d'abandonner après des révélations sur sa vie personnelle.

Déjà nommé au poste de conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn avait lui été contraint à la démission mi-février après avoir menti sur la teneur de ses relations avec des hauts responsables russes.

oh/bfm/ol/juf