NOUVELLES
26/02/2017 08:09 EST | Actualisé 27/02/2018 00:12 EST

Razzie: Hillary's America» et «Batman v Superman» sont les plus primés

LOS ANGELES — Ni Batman ni Dinesh D'Souza n'ont pu se départager lors de la cérémonie des prix Golden Razzie remis aux pires films de l'année, samedi.

Le documentaire de D'Souza «Hillary's America: The Secret History of the Democratic Party» et le blockbuster «Batman v Superman: Dawn of Justice» ont été «honorés» chacun quatre fois.

Le film de D'Souza a été choisi pire film tandis que lui-même obtenait les Razzie du pire réalisateur (avec son co-réalisateur Bruce Schooley) et pire acteur. L'actrice qui interprétait le rôle d'Hillary Clinton, Rebekah Turner, a été nommée pire actrice.

L'auteur conservateur a joué le jeu jusqu'au bout. Dans une vidéo, il s'est dit ravi d'avoir été aussi récompensé.

«C'est absolument fantastique, a-t-il déclaré. Mon auditoire adore le fait que vous me détestez. Merci.»

Quant à la rencontre entre Batman et Superman, un film de Zack Snyder qui a coûté 250 millions $, il a aussi été «récompensé» dans quatre catégories: pire remake, pire scénario, pires co-vedettes (Ben Affleck et Henry Cavill) et pire acteur de soutien (Jesse Eisenberg).

Kristen Wiig a obtenu le Razzie de la pire actrice de soutien pour son jeu dans «Zoolander 2».

Les quelque 1000 membres qui sélectionnent les lauréats ont offert une véritable récompense à Mel Gilbson. Celui-ci a obtenu le Razzi remis à un artiste en «rédemption». Déjà candidat au Razzie du pire acteur de soutien pour «The Expendables 3» en 2015, l'acteur-réalisateur figurait parmi les candidats à l'Oscar du meilleur réalisateur cette année.