NOUVELLES
26/02/2017 09:24 EST | Actualisé 27/02/2018 00:12 EST

Espagne/24e journée - Atletico-FC Barcelone: déclarations

Luis Enrique (entraîneur du FC Barcelone): "C'était un match contre un adversaire direct, d'une importance maximale. Même si la saison est encore longue, même s'il reste 42 points en jeu, c'était important de battre l'Atletico pour nous installer là où nous le souhaitions, là où nous sommes (en tête, NDLR). Pour ce match, nous avons changé notre système en 3-4-3 pour essayer de contrôler davantage le ballon et le match. En première période, cela été difficile à cause de leur pressing très intense et de l'état du terrain. La pelouse était très mauvaise pour la circulation du ballon mais cela nous a rendu service sur nos deux buts. Nous sommes heureux de ce qui s'est passé sur le terrain, heureux d'avoir réussi à franchir ce pressing en seconde période. (Sur le match retour face au PSG le 8 mars) Nous avons d'abord deux matches de Liga à jouer. Mais il est sûr que n'importe quelle victoire, surtout contre un adversaire comme l'Atletico, est un coup de fouet important pour la confiance des joueurs."

Diego Simeone (entraîneur de l'Atletico Madrid): "Notre première période a été bonne et il n'a manqué qu'un but pour nous permettre de jouer le match plus à l'aise. En seconde période c'était beaucoup plus équilibré. Quand on commet des erreurs, on peut perdre. Nous n'avons pas contrôlé une action avec beaucoup de cafouillages, c'est pourquoi nous avons perdu. Nous avons bien rivalisé mais (les Barcelonais) ont démontré qu'ils étaient meilleurs dans les deux surfaces. (Sur l'objectif de l'Atletico en Liga). Je pense au match contre La Corogne, puis celui de Valence, puis celui de Grenade. D'ici cinq journées, nous pourrons annoncer quel est notre objectif."

jed/agu