NOUVELLES
25/02/2017 04:59 EST | Actualisé 26/02/2018 00:12 EST

Ukraine: 16 soldats blessés en 24 heures, un drone de l'OSCE saisi

Seize soldats ukrainiens ont été blessés au cours des dernières 24 heures lors de nouveaux affrontements dans l'est de l'Ukraine, où un drone de l'OSCE a été saisi la veille par les rebelles prorusses, a annoncé samedi l'armée ukrainienne.

"Au cours des dernières 24 heures, seize soldats ont été blessés dans des affrontements", malgré une nouvelle trêve entre les forces de Kiev et des combattants séparatistes, en vigueur depuis le 20 février, a déclaré à la presse le porte-parole militaire Andriy Lysenko.

Vendredi, les rebelles prorusses de la République populaire de Donetsk (DNR) autoproclamée ont par ailleurs saisi un drone des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, selon un communiqué de l'OSCE.

L'incident s'est produit sur le territoire "contrôlé par DNR", à quelque 16 km au nord-est de Donetsk, un fief rebelle dans l'est de l'Ukraine, au moment où une patrouille de l'OSCE s'apprêtait à lancer le drone pour vérifier les informations sur des tirs contre une station de filtration d'eau, précise le communiqué.

Des hommes armés se sont alors approchés de la patrouille et ont saisi le drone, en menaçant d'armes les observateurs de l'OSCE, selon la même source.

L'un d'entre eux a ensuite tiré en direction des observateurs, les balles retombant sur la neige à environ cinq mètres de leur véhicule, ajoute le communiqué.

Le chef des observateurs de l'OSCE, Ertugrul Apakan, a condamné cet incident, en dénonçant une "menace directe à la vie des hommes et des femmes courageux qui font de leur mieux pour apporter la paix à l'Ukraine".

Le président en exercice de l'OSCE et ministre des Affaires étrangères de l'Autriche, Sebastian Kurz, a pour sa part fustigé des "violences inacceptables", dans un message sur Twitter.

Plus de deux semaines après une flambée de violence ayant fait une trentaine de morts et ayant rendu caduque la dernière trêve en cours, un nouveau cessez-le-feu annoncé par les chefs de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et ukrainienne Pavlo Klimkine est entré en vigueur le 20 février dans l'est de l'Ukraine.

La trêve semble relativement respectée mais des affrontements sporadiques persistent.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine entre rebelles prorusses et troupes ukrainiennes qui s'est déclaré en avril 2014, a déjà fait plus de 10.000 morts.

bur-mp/abk