NOUVELLES
25/02/2017 12:04 EST | Actualisé 26/02/2018 00:12 EST

Tournoi-2017 - Irlande-France: déclarations

Kevin Gourdon (troisième ligne du XV de France): "On a fait pas mal de fautes, pour un match international, pour pouvoir rivaliser sur la durée. On fait 20 bonnes premières minutes, après les Irlandais reviennent quand même pas mal dans le match. Je ne pense pas qu'on ait lâché. Même quand on est vraiment derrière au score, on s'accroche. On est revenu à 7 points après la pénalité mais après, on prend une pénalité assez rapidement derrière et le match s'envole. A nous de continuer à travailler pour essayer de régler tout ça, pour que tous ces petits ballons tombés, qu'il y ait plus de passes au bon moment."

Gaël Fickou (centre du XV de France): "C'est décevant. On n'est pas loin, on fait du bon boulot mais il nous reste encore quelques détails à régler qui font la différence. Dans l'ensemble, la défense a été un gros point fort, à part qu'on a manqué encore de discipline. A part une fois où ils ont franchi sur une très belle combinaison, on les a bien tenus. Il va falloir le garder, parce que la défense fait partie de nos points forts sur ce match. On continue à progresser sur certains secteurs. On a pu se tester face à une grande équipe d'Irlande. C'est une très belle équipe. Après, on va pas se justifier: on doit les gagner si on veut prétendre à jouer le haut niveau et si on veut être une belle équipe de France. On a manqué plein de choses pour pouvoir les gagner."

Yoann Maestri (deuxième ligne du XV de France): "On fait une entame conséquente, après ils reviennent bien, on est à un point à la mi-temps mais je crois qu'à la fin du match, on est pénalisé 13 ou 14 fois, avec des pertes de balle aussi. C'est trop, c'est beaucoup trop. A ce niveau-là, on ne peut pas. (...) Les adversaires, ils font les choses très simplement et très rigoureusement, ils n'attendent presque que ça. En défense, on était très organisé, très valeureux, on a été très peu mis en difficulté puisqu'ils ont marqué un essai alors qu'ils ont quand même tenu beaucoup le ballon."

pyv/jcp