NOUVELLES
25/02/2017 07:34 EST | Actualisé 26/02/2018 00:12 EST

Colombie: des détenus des Farc en grève de la faim pour exiger leur libération

Près d'une centaine de prisonniers de la guérilla colombienne des Farc ont annoncé samedi qu'ils entamaient une grève de la faim pour exiger de bénéficier de l'amnistie prévue dans le sillage de l'accord de paix signé entre la guérilla et le gouvernement.

"Nous entamons une grève de la faim à durée illimitée", ont expliqué les 97 détenus dans un communiqué publié sur le site des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la plus importante guérilla du pays avec laquelle Bogota a signé un accord de paix le 24 novembre dernier.

Dans le sillage de cet accord, le Parlement colombien a approuvé fin décembre une loi qui prévoit l'amnistie ou la grâce aux membres des Farc accusés de délits politiques ou connexes.

Dans leur texte, les prisonniers, détenus à Popayan, dans le sud du pays, s'adressent au gouvernement de Juan Manuel Santos pour lui demander de "ne pas retarder encore un peu plus la libération des prisonniers politiques et de faire en sorte que la loi d'amnistie devienne réalité".

D'après eux, dans la prison de San Isidro, où ils sont incarcérés, les services médicaux sont précaires et il n'y a ni médicaments, ni médecins spécialistes.

L'accord de paix signé entre les Farc et le gouvernement colombien vise à mettre fin à plus de 52 ans de confrontation armée et prévoit le désarmement de la guérilla et sa transformation en mouvement politique.

car/gde/pjl