DIVERTISSEMENT
24/02/2017 06:10 EST | Actualisé 24/02/2017 07:11 EST

Xavier Dolan sacré meilleur réalisateur à la cérémonie des César

THOMAS SAMSON via Getty Images
French Canadian actor and film director Xavier Dolan poses with his trophy during a photocall after winning the Best Editing award for 'Juste la fin du monde' (It's Only the End of the World) during the 42nd edition of the Cesar Ceremony at the Salle Pleyel in Paris on February 24, 2017. / AFP / THOMAS SAMSON (Photo credit should read THOMAS SAMSON/AFP/Getty Images)

Le film du cinéaste québécois Xavier Dolan, "Juste la fin du monde", a reçu plusieurs prix à la cérémonie des César, vendredi, dont le prestigieux trophée de la meilleure réalisation.

"Je suis très touché par votre témoignage ce soir parmi tous ces talents qui brillent, qui m'impressionnent. Depuis environ dix ans, depuis le tout début, les Français m'ont toujours fait une place", a déclaré l'artiste de 27 ans, en allant cueillir son prix.

Le drame, une adaptation de la pièce éponyme de Jean-Luc Lagarce, lui a également permis de décrocher le prix du meilleur montage.

Gaspard Ulliel, qui y campe le rôle de Louis, un auteur en fin de vie qui retrouve sa famille après douze ans d'absence, a pour sa part été couronné meilleur acteur.

L'acteur, qui était en tournage, n'a pu être présent à la soirée et c'est Xavier Dolan qui s'est levé une troisième fois pour aller chercher le prix en son nom.

Dans la catégorie du meilleur film étranger, le César est toutefois revenu à "Moi, Daniel Blake", signé par le Britannique Ken Loach.

Un autre Québécois a brillé à cette 42e cérémonie du septième art français, qui avait lieu à la salle Pleyel, à Paris. Niels Schneider a été désigné meilleur espoir masculin pour son rôle dans "Diamant", de Arthur Harari.

D'origine française, le jeune acteur a d'ailleurs déjà collaboré avec Xavier Dolan, figurant notamment parmi les têtes d'affiches de son second film, "Les Amours imaginaires".

Isabelle Huppert, qui avait déjà décroché le Golden Globe dans la même catégorie, a remporté le César de la meilleure actrice. Son rôle dans "Elle", de Paul Verhoeven, lui a également valu une nomination aux Oscars, qui auront lieu dimanche.

Gabriel Arcand, qui était en lice dans la catégorie du meilleur acteur dans un second rôle, pour"Le fils de Jean", n'a pas été récompensé.

Denys Arcand était jusque-là l'unique réalisateur québécois primé aux César, pour "Les Invasions barbares" en 2004.

VOIR AUSSI: